27/10/2016 11:17
L'Olympique de Marseille version Rudi Garcia a souffert mais assuré l'essentiel sur le terrain de Clermont (2-1) mercredi 26 octobre pour se qualifier en 8e de finale de la Coupe de la Ligue, tandis que Sochaux (Ligue 2) a créé la surprise face à Dijon (1-1, 5 t.a.b. à 4).
>>Coupe de la Ligue : Caballero sacre Manchester City

Les joueurs de Sochaux qualifiés aux tirs au but à Dijon pour les 8es de finale de la Coupe de la Ligue, le 26 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Sur les 14 formations de L1 entrées en lice dans la compétition, seules 9 seront encore présentes au prochain tour. Dijon est le seul club de l'élite à n'avoir pas assumé son rang face à un adversaire d'un échelon inférieur, les autres (Angers, Caen, Bastia, Lorient) ayant été sortis par un autre club de L1.

En attendant l'arrivée des six équipes qualifiées en coupes d'Europe (Paris SG, Monaco, Lyon, Nice, Saint-Étienne et Lille), le 14 décembre, l'OM a montré qu'il n'allait pas négliger les coupes cette saison.

Le système ultra-défensif aligné contre le Paris SG (0-0) en L1 dimanche 23 octobre n'a pas été reconduit. Rudi Garcia a opté pour un changement tactique en 4-3-3 avec un résultat immédiat : des tirs aux buts (enfin !), une première période maîtrisée avec un jeu parfois séduisant à l'image de l'ouverture du score de Machach (45e), parfaitement servi de la tête par Gomis.

La seconde période n'a toutefois pas été du même niveau. Pis, Clermont a même pris confiance, égalisant dès le retour des vestiaires par un superbe but de Centonze (52e).

La rigueur défensive démontrée face au PSG a ensuite laissé place à une succession d'erreurs à deux doigts d'être fatales. Mais Gomis, exemplaire depuis le début de la saison, a offert la première victoire de Garcia d'un tir puissant (69e). Le chantier continue.

Toulouse a aussi assuré l'essentiel contre le mal classé de L2 Auxerre (1-0), au contraire de Dijon défait par Sochaux (1-1, 5 t.a.b. à 4).

Si Châteauroux, l'un des deux "Petit Poucet" de la compétition provenant du National, n'a pas pesé lourd contre Bordeaux (2-0), le Paris FC est passé à un cheveu de l'exploit face à Metz (1-1, 3 t.a.b à 4). Le club parisien a ouvert le score par Missi Mezu (27e), avant de se faire rejoindre par Nguette (65e) et de perdre ses nerfs à la séance des pénalties.

Parmi les affiches entre pensionnaires de l'élite, le derby breton entre Rennes et Lorient a basculé dans les ultimes instants en faveur des Rouge et Noir (3-2). Nancy a lui dominé Caen (4-2), tandis que Guingamp a battu Bastia (1-1, 4 t.a.b. à 3).

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.