07/06/2017 23:20
L'OCDE a relevé légèrement mercredi 7 juin ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale en 2017, tout en estimant que cette amélioration demeurait insuffisante pour "réduire les inégalités persistantes".
>>La BM maintient ses prévisions pour la croissance mondiale en 2017 inchangée à 2,7%

L'OCDE relève légèrement ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale en 2017.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Cette amélioration cyclique, qui demeure modeste, n'est toujours pas assez robuste pour permettre une amélioration durable de la croissance ou pour réduire les inégalités persistantes", a estimé Catherine Mann, la cheffe économiste de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique), lors de la présentation des perspectives économiques de son institution à Paris.

"Les responsables de l'action publique doivent se garder de tout excès d'optimisme", a-t-elle ajouté, préconisant "une approche intégrée pour mettre la mondialisation au service de tous" afin de réduire les inégalités.

L'organisation internationale a relevé de 3,3% à 3,5% ses prévisions pour la croissance mondiale cette année, par rapport à sa dernière publication en février, se félicitant de la reprise du commerce mondiale l'année dernière, même s'il reste à des niveaux inférieurs à ceux de la crise. Elle a maintenu sans changement la prévision de croissance pour 2018 à 3,6%.

Dans le détail, l'OCDE a amputé ses prévisions pour les États-Unis de 0,3 point en les abaissant de 2,4% à 2,1% pour cette année, après "un faible premier trimestre" de la première économie mondiale..

En zone euro, la croissance devrait atteindre 1,8%, soit 0,2 point de plus qu'en février, soutenue par l'Allemagne qui assume son rôle de locomotive de l'économie européenne avec une croissance qui devrait atteindre les 2% cette année, soit 0,2 point de plus qu'en février, et se maintenir à ce même niveau l'an prochain.

Le fossé entre l'Allemagne et la France se creuse: l'OCDE a encore abaissé ses prévisions pour l'Hexagone à 1,3% cette année (-0,1 point) et table sur une légère reprise l'année prochaine à 1,5%, mais elle n'a pas encore tenu compte de la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle.

Pour la Chine, l'OCDE relève ses prévisions de 0,1 point à 6,6% cette année (6,4% en 2018), alors que l'Inde devrait croître à un rythme toujours élevé de 7,3% (+0,1 point) cette année et atteindre 7,7% l'an prochain.

Pour le Brésil, elle confirme la sortie de la récession cette année pour le géant sud-américain et table sur une croissance de 0,7% cette année et de 1,6% en 2018, contre 0,3% et 1,2% auparavant.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.