06/01/2017 19:28
L'euro se repliait le 6 janvier face au dollar qui se reprenait après deux jours consécutifs de baisse, profitant des chiffres plutôt encourageants publiés la veille aux États-Unis et misant sur la publication dans l'après-midi de bons chiffres sur l'emploi américain.

>>L'euro est tombé au plus bas depuis 20 mois

Vers 07H00 GMT, l'euro valait 1,0580 dollar contre 1,0609 dollar le soir du 5 janvier. La monnaie européenne remontait face à la monnaie nippone à 122,94 yens contre 122,32 yens la veille.

Le dollar se reprenait face à la devise japonaise à 116,19 yens contre 115,30 yens jeudi.

Le dollar, qui a considérablement profité de l'élection début novembre du républicain Donald Trump à la présidence américaine, s'est replié au cours des deux dernières séances, après avoir touché un dernier pic en tout début d'année.
 

L'euro valait 1,0580 dollar contre 1,0609 dollar le soir du 5 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le 4 janvier, la banque centrale américaine a publié le compte-rendu de sa dernière réunion de politique monétaire. Selon ces minutes, l'institution, qui a relevé ses taux pour la première fois de l'année en décembre, envisage de poursuivre plus rapidement que prévu ce resserrement, ce qui bénéficierait au dollar. Après cette publication, les cambistes sont passés à la vente sur le dollar.

"Les minutes de la Fed ont envoyé des signaux dans les deux sens, ce qui pourrait limiter la marge de fluctuation du dollar à la hausse comme à la baisse", a avancé dans une note Joe Manimbo, de Western Union.

Le dollar regagnait toutefois du terrain le 6 janvier, après la publication la veille d'une salve de chiffres jugés plutôt satisfaisants aux États-Unis, notamment sur l'emploi.

"Les chiffres hebdomadaires sur le chômage étaient meilleurs que prévu", avec une chute des inscriptions à leur niveau le plus bas depuis près de 43 ans, a souligné Eric Viloria, de Wells Fargo.

Autre statistique encourageante, l'activité dans les services a progressé en décembre au même rythme qu'au mois précédent, dépassant les attentes des analystes, selon un indice établi par l'association professionnelle ISM.

Indicateur-clé, le rapport sur l'emploi en décembre sera publié le 6 janvier à 13H30 GMT par le gouvernement américain. Même si ADP en a donné un avant-goût, ces chiffres officiels sont jugés bien plus exhaustifs et stratégiques.

D'autres données sont attendues, notamment les commandes industrielles et le commerce extérieur en novembre aux États-Unis.

Vers 07H00 GMT, la livre britannique était quasiment stable face à la monnaie européenne, à 85,45 pence pour un euro, et se repliait face au billet vert à 1,2381 dollar.

La devise suisse grignotait du terrain face à l'euro à 1,0705 franc pour un euro, et reculait face au dollar à 1,0117 franc pour un dollar.

La devise chinoise était en hausseface au billet vert, à 6,9312 yuans pour un dollar contre 6,9342 yuans mercredi à 15H30 GMT.

La Chine a relevé le 6 janvier de quasiment 1% le taux de référence du yuan face au dollar, soit la plus forte hausse journalière depuis onze ans, signe de ses efforts pour enrayer la dépréciation de sa monnaie. La Banque centrale chinoise (PBOC) a fixé à 6,8668 yuans pour un dollar le cours-pivot autour duquel le renminbi est autorisé à fluctuer face au billet vert, dans une marge de plus ou moins 2% de part et d'autre. C'est le plus fort relèvement journalier de ce taux depuis 2005.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un marché originale à l'hôtel Sofitel Métropole Hanoi

Hausse de 42% du nombre de touristes étrangers au Vietnam en février Près de 1,2 million de touristes étrangers ont visité le Vietnam en février, soit une croissance de plus de 19% par rapport au mois de janvier, et de plus de 42% sur un an, selon le Département général des statistiques.