14/03/2017 10:00
Leung Chun-ying, chef de l'exécutif de la Région administrative spéciale de Hong Kong (Chine), a été élu lundi 13 mars vice-président du XIIe Comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).
>>Hongkong : gouvernement et manifestants ébauchent un dialogue difficile
>>À Hongkong, le mouvement étudiant reprend de l'ampleur

Leung Chun-ying (gauche) prend place sur la tribune après avoir été élu le 13 mars vice-président du XIIe Comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Leung Chun-ying a été élu lors de la réunion de clôture de la session annuelle de l'organe consultatif politique suprême du pays.

Jonathan Choi Koon-shun, membre du Comité national de la CCPPC originaire de Hong Kong (Chine), a indiqué que le résultat de l'élection était tout à fait mérité pour M. Leung, qui a appliqué le principe "un pays, deux systèmes" et la Loi fondamentale de la RASHK de manière globale et fidèle depuis sa prise de fonctions en tant que chef de l'exécutif.

Dans sa gestion du mouvement illégal "Occupy Central", son opposition à "l'indépendance de Hong Kong" et son traitement d'autres questions majeures, il a adopté une position ferme et a agi avec détermination, sauvegardant efficacement la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la nation, ainsi que les intérêts globaux de Hong Kong, a affirmé M. Choi.

"Les succès de M. Leung sont évidents pour tous", a-t-il ajouté.

M. Leung a apporté d'importantes contributions à la prospérité et à la stabilité de Hong Kong, a indiqué Annie Wu Suk-ching, également membre du Comité national de la CCPPC originaire de Hong Kong.

Mme Wu a cité les efforts déployés par M. Leung afin d'intégrer le développement de Hong Kong dans le plan économique et social du pays pour la période 2016-2020 et dans l'initiative "la Ceinture et la Route", ainsi que sa proposition de tirer parti du rôle de Hong Kong comme "super lien" connectant la partie continentale au reste du monde pour monter à bord du train express du développement du pays.

En tant que vice-président du Comité national de la CCPPC, M. Leung pourra servir le pays et Hong Kong à un niveau plus élevé et mènera certainement ses devoirs à bien, a affirmé Stephen Tai Tak Fung, membre du Comité national de la CCPPC venu de Hong Kong.

M. Leung a été élu chef de l'exécutif de la RASHK en mars 2012 et a pris ses fonctions le 1er juillet la même année. Cette année, Hong Kong fêtera le 20e anniversaire de sa rétrocession à la mère patrie et élira un nouveau chef de l'exécutif.

M. Leung a annoncé à la fin de l'année dernière qu'il ne chercherait pas à être réélu en 2017 pour des raisons familiales. Son mandat prendra fin le 30 juin cette année.

Xinhua/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.