15/06/2017 00:14
L'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) continuera à envoyer cette année des volontaires japonais dans les domaines du sport et de la santé à Cân Tho, dans le delta du Mékong.
>>Infrastructures : Cân Tho travaille avec une société japonaise
>>Le Japon, un partenaire fiable pour la coopération agricole

Un volontaire japonais s'occupe d’un patient à la retraite.
Photo : Tuôi Tre/CVN

L'information a été publiée le 14 juin à Cân Tho lors d'une séance de travail entre le Comité populaire municipal et la JICA sur la réception des volontaires du Programme des volontaires japonais pour la coopération à l'étranger (JOCV).

Minagawa Mamiko, conseillère principale du programme, a déclaré que la JICA a envoyé 422 volontaires dans de nombreuses provinces et villes du Vietnam pour aider dans l'industrie auxiliaire, la santé, l'éducation et l'agriculture.

Pour l’heure, Cân Tho a déjà reçu plus de 30 volontaires, soit le nombre le plus élevé dans la région du delta du Mékong.

"La JICA veut maintenir une coordination étroite avec la ville pour envoyer plus de volontaires dans de nouveaux domaines tels que l'administration des entreprises et les technologies de l'information  afin de soutenir la promotion de l'investissement du Japon dans Cân Tho", a-t-elle ajouté.

Au nom des volontaires japonais travaillant à Cân Tho, Yamasaki Momoko, physiothérapeute, a espéré voir les volontaires japonais être autorisés à travailler dans tous les hôpitaux locaux et non dans seulement quelques établissements comme c'est le cas aujourd'hui afin qu'ils puissent contribuer davantage à améliorer les consultations médicales dans la ville, mais aussi les services de traitement et de réhabilitation fonctionnelle des patients.

Reconnaissant ces propositions, le vice-président du Comité populaire municipal Truong Quang Hoài Nam s'est engagé à mobiliser toutes les ressources pour soutenir les volontaires et à étendre les relations à long terme avec la JICA.

Et d'espérer que la JICA continuera de relier Cân Tho aux organisations, aux particuliers et aux entreprises japonaises et y ouvrira un bureau pour instaurer une coopération étroite entre les 13 localités du delta du Mékong et le Japon.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Hai Phong, la ville des flamboyants Hai Phong est une ville portuaire du Nord et la troisième agglomération du pays après Hô Chi Minh-Ville et Hanoï. Depuis longtemps, elle est surnommée la «Ville des flamboyants».