17/11/2016 11:57
Lors des séances de travail les 15 et 16 novembre dans le cadre de la 2e session de la XIVe législature de l’AN, les ministres de l’Industrie et du Commerce Trân Tuân Anh, des Ressources naturelles et de l’Environnement Trân Hông Hà, de l’Éducation et de la Formation Phùng Xuân Nha, et de l’Intérieur Lê Vinh Tân ont répondu aux interpellations des députés sur plusieurs questions intéressant les électeurs de tout le pays.
>>AN : les ministres "connaissent parfaitement les dossiers"
>>Commencement des séances d'interpellations à l'AN
>>Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement répond aux interpellations
>>Début des interpellations de l'Assemblée nationale

Le ministre de l’Industrie et du Commerce Trân Tuân Anh a été le premier membre du gouvernement à répond​re aux questions des députés, qui l’ont notamment questionné sur les cinq projets qui ont fait perdre des milliers de milliards de dôngs au budget d’​État, sur le déversement de l’eau des réservoirs hydro-électriques en cas de crues, sur la responsabilité de l’État dans la lutte contre les engrais chimiques contrefaits et sur les mesures de protectionnisme commercial.

Quatre ministres ont répondu aux interpellations des députés sur plusieurs questions intéressant les électeurs de tout le pays. Photo : VNA/CVN

La plupart des électeurs de la province de Tuyên Quang (Nord) ont hautement apprécié les réponses du ministre Trân Tuân Anh. Ce dernier a souligné la responsabilité des parties concernées ainsi que les mesures de traitement dans l’avenir en vue de répondre aux vœux des habitants, selon Dinh Kim Thai, de la ville de Tuyên Quang (Nord). Dô Viêt Duc, de cette même ville, a demandé au ministère de l’Industrie et du Commerce et au gouvernement de mettre en œuvre des mesures de gestion plus efficace des ressources budgétaires.

Nguyên Van Thuoc, de l’Union des Association des sciences et techniques de la province de Ca Mau (Sud), et Nguyên Viêt Trung, du Service provincial de l’Industrie et du Commerce, ont proposé au ministère de l’Industrie et du Commerce de gérer plus étroitement les activités du commerce.

Mme Lê Kim Liên, de l’arrondissement Hai Ba Trung ​à Hanoi, a également demandé de ​préciser clairement les responsabilités entre les deux ministères de l’Industrie et du Commerce et de l’Agriculture et du Développement rural dans la gestion des engrais chimiques.

Concernant les réponses aux interpellations du ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Tran Hong Ha, plusieurs électeurs de la province de Nghe An (Centre) ont estimé que ces réponses avaient été assez complètes et détaillées.

Selon Thach Dinh Nghia, commune de Dien Bich, district de Dien Chau, l’État et les ministères concernés doivent prendre des mesures plus drastiques pour assurer une vie stable ​aux pêcheurs des provinces côtières du Centre récemment frappées par la catastrophe environnementale causée par la société Formosa Hà Tinh.

Nguyên Giang Hoai, vice-président de l’Association des PME de Nghe An, a demandé aux ministères et services de collaborer étroitement dans l’approbation puis la supervision du fonctionnement des projets importants, et de faire en sorte qu​'une telle catastrophe ne se répète pas.

Les électeurs du pays ont apprécié les réponses du ministre de l’Éducation et de la Formation Phùng Xuân Nha. Lê Van Hoa, vice-directeur du Service de l’Education et de la Formation de la province de Thanh Hoa (Centre), a hautement apprécié les réponses claires du ministre Phùng Xuân Nha.

‘’Le ministre a répondu franchement aux questions et a montré qu'il était impliqué’’, a-t-il dit, estimant que la séance de questions-réponses entre les députés et le ministre Phùng Xuân Nha avait bien cerné les problèmes existant dans l'enseignement et la formation.

Nguyên Manh An, directeur de l’université Hông Duc, a estimé que les questions des députés avaient été concises et que le ministre Phùng Xuân Nha avait donné des solutions pertinentes pour résoudre le chômage des jeunes diplômés. Il est tout à fait d’accord avec lui sur la nécessité de restructurer la filière universitaire et sur l’importance de la formation des enseignants, qui détermine la qualité de l'enseignement.

La majorité des électeurs a partagé l'avis du ministre sur l’enseignement supérieur. Le programme de formation proposé doit être révisé pour une meilleure adéquation avec les besoins des employeurs. Une coopération plus étroite entre le ministère de l’Éducation et de la Formation et celui du Travail, des Invalides et des Affaires sociales est impérative. Trân Dinh Ly, de l’Université de l’agriculture et de la sylviculture de Hô Chi Minh-Ville, a estimé que les universités devraient ajuster ​les programmes de formation avec la participation des parties employant les travailleurs.

Truong Van Hung, cadre du Service de l’éducation et de la formation de la mégapole du Sud, a annoncé que Hô Chi Minh-Vile se concentre sur l’augmentation de la capacité et la qualité des écoles de formation professionnelle pour assurer des emplois stables après les études.

Estimant les réponses aux interpellations du ministre de l'Intérieur, Lê Vinh Tân, directrice du Service de l'intérieur de la province de Phu Tho (Nord), Pham Thi Huong, a souligné que le gouvernement devait perfectionner l'appareil de l'État avec ​des missions et fonctions précises confiées à chaque organe, ministère et secteur, améliorer les compétences des cadres et fonctionnaires et appliquer ​des mesures strictes dans le recrutement des fonctionnaires.

Kiêu Duc Thuân, de la province de Phu Tho (Nord), président de l'Association provinciale des jeunes entrepreneurs, a estimé les résultats obtenus dans la réforme administrative, du régime salarial et du personnel, avant de préciser les lacunes à régler. Dâu Thi Minh, de la ville de Kon Tum (hauts plateaux du Centre), a insisté sur le renouvellement d​es modalités de recrutement d​u personnel et de nomination des cadres, ainsi que sur la réduction des effectifs des fonctionnaires.
VNA/CVN



Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Noël 2016 à Hô Chi Minh-Ville Depuis début décembre, à Hô Chi Minh-Ville, les librairies, les supermarchés ou encore les magasins spécialisés en décorations… sont remplis de produits et autres décorations de Noël.