08/05/2017 17:46
Ces dernières années, l’exportation de fruits et légumes vietnamiens s’est intensifiée. Afin de conquérir les marchés exigeant, il est nécessaire que la production agricole du Vietnam respecte les normes strictes qui répondent aux critères d’autres pays.
>>De nouvelles perspectives pour le fruit du dragon de Binh Thuân
>>Fruits et légumes : 2,4 milliards de dollars d’exportation en 2016
Ces derniers temps, les exportations de fruits du Vietnam ont obtenues des résultats notables. Photo : Dinh Huê/VNA/CVN

Le delta du Mékong est considéré comme le grenier à fruits du pays. La place du Vietnam dans le commerce de l’Asie du Sud-Est dépend de la capacité de l’agriculture à faire aux défis d’exportation des fruits haut de gamme. La culture, l’exploitation et la certification de l’origine des aliments sont donc très importantes.

Afin d’assurer la qualité des fruits, l’Institut des arbres fruitiers du Sud a appliqué des nouvelles techniques de culture agricoles non-toxiques en commençant par les ramboutans. Cette décision a été prise en collaboration avec les 42 membres des coopératives et des groupes coopératifs agricoles de la province de Vinh Long (Sud). Les ramboutans de la coopérative de Binh Hoà Phuoc et des durians de la commune de Thanh Binh ont été certifié par l’organisation non-gouvernementale GlobalGap.

Toujours à Vinh Long, le nouveau modèle d’aide à la production a été mise en œuvre efficacement. Selon la province, les producteurs pamplemousses de Nam Roi (commune de My Hoà) ont été soutenus financièrement d’1 million de dôngs en vendant aux marchés étrangers.

D’après l’Institut des arbres fruitiers du Sud, plusieurs localités dans le delta du Mékong soutiennent l’application des nouvelles technologies dans la production de fruits pour satisfaire les critères de qualité de Global Gap et de Viet Gap. Une aide au développement de certaines marques de fruits typiques des localités a également été déployée puisque la popularité des marques est un aspect très important.

Vers une culture fruitière d’haut de gamme

Assurer l’efficacité et la qualité de la récolte des fruits tient compte du processus de production, du soin des arbres fruitiers, de la prévention des maladies et de l’application de nouvelles technologies dans la culture.

Pour conquérir les marchés exigeants, les foyers de production doivent accorder l'attention au respect des critères d'hygiène et de sécurité écologique.
Photo: Kim Phuong/VNA/CVN

Aujourd’hui, avec une superficie agricole de 72.850ha, la province de Tiên Giang (Sud) récolte chaque année 1,3 millions de tonnes de fruits. Certains producteurs des communes spécialisées dans la culture de fruits spécifiques ont été formés pour rendre les récoltes plus efficaces tels que les producteurs de la mangue Cat de Hoà Lôc, le durian de Ngu Hiêp, le caïmite de Lo Rèn, le fruit de dragon de Cho Gao, les ramboutans de Tân Phong... 

La province de Tiên Giang a créé 13 coopératives et 33 groupes coopératifs qui organisent, en collaboration avec les entreprises, la production et la commercialisation des fruits avec un rendement qui atteint plusieurs centaines de tonnes par an.

D’autres localités telles que Bên Tre, Dông Thap et Long An se sont engagés à soutenir les foyers et les entreprises dans la culture des fruits de qualité qui répondent aux normes de GAP (Good Agriculture Practice, «bonne pratique agricole» en français) au service de la consommation ainsi que de l’exportation.

Depuis des années, les fruits vietnamiens ont conquis peu à peu de nombreux marchés aux normes exigeantes partout dans le monde. Pour que les produits agricoles du pays soient plus largement reconnus, les entreprises et les foyers de production devront accorder davantage d’attention au respect des procédures et des formalités pour respecter les critères d’hygiène, l’impact écologique et sanitaire avant de conquérir les marchés internationaux.

Thu Hà Ngô/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Une photo sur Hôi An dans la liste des plus belles images touristiques du monde CNN a récemment mis à jour 57 images touristiques les plus belles du monde, dont une photo prise à Hôi An, dans la province centrale de Quang Nam.