03/11/2016 18:19
Les dix romans finalistes du Prix des cinq continents de la Francophonie 2016 sont désormais connus. Sélectionnés parmi 122 œuvres, ces dix romans reflètent les nuances et la beauté de la langue française. Ils ont en commun la quête de l’identité souvent plurielle.
>>Un roman inspiré de Camus traduit en vietnamien
>>Remise du Prix des cinq continents de la Francophonie

Photo : OIF/CVN

Le Prix des cinq continents de la Francophonie, qui récompense chaque année un texte de fiction narratif d’expression française, a vu la participation de 122 œuvres pour sa 15e  édition. Les représentants des cinq Comités de Lecture (l’Association Passa Porta de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Association des écrivains du Sénégal, l’Association du Prix du jeune écrivain de langue française de France, le Collectif des écrivains de Lanaudière de Québec et l’Association Culture elongo du Congo) ont sélectionné 10 ouvrages finalistes représentant 11 pays :

- Anguille sous roche d’Ali Zamir (Comores) aux éditions Le Tripode (France)
- Confidences de Max Lobe (Cameroun-Suisse) aux éditions Zoé (Suisse)
- Le Corps de ma mère de Faouzia Zouari (Tunisie-France) aux éditions Joelle Losfeld (France)
- Farö de Marie-Christine Boyer (Canada-Québec) aux éditions Triptique (Canada-Québec)
- Ma Vie entre tes mains de Suzanne Aubry (Canada-Québec)  aux éditions Libre expression (Canada-Québec)
- Nous dînerons en français d’Albena Dimitrova (Bulgarie) aux éditions Galaade (France)
- Soleil de David Bouchet (Sénégal-Canada) aux éditions La peuplade (Canada-Québec)
- Vi de Kim Thuy (Vietnam-Canada) aux éditions Libre expression (Canada-Québec)
- Villa des femmes de Charif Majdalani (Liban) aux éditions du Seuil France)
- Vol à vif de Johary Ravaloson (Madagascar) aux éditions Dodo volé (France)

Mettre en lumière des talents littéraires

De l’avis des comités, «riche et diverse, la moisson 2016 a rendu complexe la tâche de sélection». «Les œuvres retenues reflètent les nuances et la beauté de la langue française. Elles ont en commun la quête de l’identité souvent plurielle. À travers déracinement, exil, rencontre de l’autre, les personnages cheminent vers une meilleure compréhension de soi et de leur héritage».

Le prestigieux jury international, présidé par Jean-Marie Gustave Le Clézio (Maurice) désignera le lauréat au début du mois de décembre 2016 à Paris, où il se réunira avant la remise du Prix. L’Organisation internationale de la Francophonie assurera ensuite la promotion du lauréat sur la scène littéraire internationale durant une année entière.

Doté d’un montant de 10.000 euros, le Prix des cinq continents a été créé par la Francophonie en 2001. Il permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène internationale.

Rappelons que le Prix des cinq continents 2015 a été attribué à In Koli jean Bofane pour son roman Congo Inc, Le testament de Bismarck (Actes Sud).
 
OIF/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.