17/11/2016 15:24
Si les députés ont régi diversement aux réponses des ministres lors des séances d’interpellations à l’Assemblée nationale, la plupart ont noté leur bonne connaissance des dossiers et fondé leurs espoirs sur l’intervention du chef du gouvernement.

>>AN : poursuite des séances d'interpellations
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) avec des députés de la ville de Hai Phong, en marge de la session de l'Assemblée nationale.
Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc doit monter au créneau après les ministres de l’Industrie et du Commerce Trân Tuân Anh, de l’Agriculture et du Développement rural Nguyên Xuân Cuong, des Ressources naturelles et de l’Environnement Trân Hông Hà, de l’Éducation et de la Formation Phùng Xuân Nha, et de l’Intérieur Lê Vinh Tân.

Le chef du gouvernement doit s’expliquer le 17 novembre sur sa responsabilité vis-à-vis des dossiers qui ont été évoqués lors des deux derniers jours d’interpellation. Il devrait manifester une volonté d’édifier un gouvernement constructiviste, intègre, d’action et au service du peuple, a estimé le député Bùi Sy Loi de la province de Thanh Hoa (Centre), estimant que cette question se pose déjà lors du mandat précédent mais prend une dimension plus ciblée lors du mandat 2016-2021. "Je pense que l’accent devrait être mis sur les domaines d’activité où le pays a de gros progrès à faire", a-t-il indiqué, soulignant la nécessité des efforts collectifs des ministères, branches et localités.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est distingué par une direction active et énergique, s’est félicité le député Dinh Công Sy de la province de Son La (Nord). Le chef du gouvernement a réussi depuis son entrée en fonction à inspirer la confiance, à répondre aux attentes de la population grâce aux engagements et actions pris sur plusieurs dossiers socio-économiques majeurs, dont l’amélioration de l’environnement des affaires et de la compétitivité de l’économie.

Député d’une province montagneuse, Dinh Công Sy a fait savoir qu’il comptait interpeller le Premier ministre sur la réduction de la pauvreté, la réalisation des programmes cibles nationaux, le développement des infrastructures de communication, et l’éducation dans les régions peuplées d’ethnies minoritaires.

Le député Luu Binh Nhuong de la province de Bên Tre (Sud) s’est pour sa part déclaré convaincu que les réponses du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc vont satisfaire les députés et les électeurs.

Plusieurs députés ont fait part de leur appréciation pour les réponses du ministre Phùng Xuân Nha. Ils se sont mis d’accord avec lui sur la nécessité de restructurer la filière universitaire et sur l’importance de la formation des enseignants, qui détermine la qualité de l’enseignement. Ils ont également estimé que le programme de formation proposé doit être révisé en fonction des besoins des employeurs et qu’une coopération plus étroite entre le ministère de l’
Éducation et de la Formation et celui du Travail, de Invalides et des Affaires sociales est impérative.

Mais certains ont exprimé leur insatisfaction quant aux réponses du ministre Lê Vinh Tân sur la réduction de l’effectif des fonctionnaires et des employés et l’amélioration de leurs compétences, la nomination des cadres, la réforme du salaire, ou encore l’amélioration de l’indice de satisfaction des contribuables. Ils ont estimé que le ministre de l’Intérieur, entré en fonction depuis seulement quelques mois, connaît assez bien les domaines de sa compétence, mais que ses réponses ne sont pas encore très claires et ne vont pas directement au but.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.