17/10/2016 17:18
Le bloc des marchés émergents connu sous le nom de BRICS, qui réunit le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, ont publié le 16 octobre une déclaration conjointe après une réunion de leurs dirigeants à Goa, s'engageant à jouer un rôle plus important et à contribuer davantage aux mécanismes de gouvernance mondiale.
>>L'Inde accueille un sommet des BRICS destiné à renforcer les échanges
>>L'État indien de Goa se prépare pour le sommet des BRICS

Réunion des dirigeants des BRICS, le 16 octobre en Inde.
Photo : AFP/VNA/CVN

La Déclaration de Goa est le fruit du 8e Sommet des BRICS, qui s'est tenu les 15 et 16 octobre dans l'État de Goa, dans l'Ouest de l'Inde, sous le thème "Construire des solutions réactives, inclusives et collectives". Le président chinois Xi Jinping, le président russe Vladimir Poutine, le président brésilien Michel Temer, le Premier ministre indien Narendra Modi et le président sud-africain Jacob Zuma étaient présents à ce sommet.

Dans ce document, les BRICS ont exprimé leur satisfaction quant à plusieurs nouvelles décisions, comme l'approbation par la Nouvelle banque de développement (NDB) d'une première série de prêts notamment destinés à financer des projets d'énergies renouvelables au sein des BRICS, l'émission d'une première série d'obligations environnementales en RMB chinois par la NDB, et le lancement de l'Accord de fonds de réserve (CRA) des BRICS, qui permettra de consolider le filet de sécurité financier global. Soulignant que les BRICS représentent une voix influente sur la scène internationale, les dirigeants du bloc ont exprimé leur gratitude envers le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon pour sa contribution au cours des dix dernières années, et ont félicité Antonio Guterres pour sa récente nomination au poste de prochain chef de l'ONU, tout en renouvelant leur promesse de continuer à soutenir l'Organisation.

Pour ce qui est de l'Agenda de Développement durable 2030 de l'ONU, la déclaration a appelé les pays développés à respecter leur promesse d'injecter 0,7% de leur PNB dans l'aide officielle au développement des pays en voie de développement, ajoutant que ces engagements allaient jouer un rôle crucial dans la réalisation des Objectifs de développement durable.

Les cinq dirigeants des BRICS, qui s'étaient déjà rencontrés le mois dernier à l'occasion du XIe Sommet du G20 (les 20 plus grandes économies du monde) à Hangzhou, dans l'Est de la Chine, ont salué l'adoption du "Plan d'action du G20 pour soutenir la mise en œuvre de l'Agenda de Développement durable 2030".

Renforcer la coopération
pour la lutte contre le terrorisme


Les BRICS se sont engagés à contribuer à la réalisation de ce Plan d'action, notamment en prenant des mesures de réforme audacieuses, basées sur des actions collectives et individuelles concrètes. Le bloc s'est engagé à renforcer sa concertation et sa coordination sur le Plan d'action du G20, notamment lorsque les questions d'intérêt commun des BRICS sont concernées, et à mettre davantage en avant les principales préoccupations des marchés émergents et des économies en voie de développement.

Les dirigeants des BRICS prennent la pose, le 16 octobre en Inde.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pour ce qui est de la réforme du Fonds monétaire international (FMI), le bloc a réaffirmé son engagement en faveur d'un FMI fort, financé de manière adéquate, et basé sur un système de quotas. La Déclaration a également salué l'inclusion de la monnaie chinoise, le renminbi (RMB) dans le panier des devises constituant les droits de tirage spéciaux (DTS) le 10 octobre, et a invité les économies développées d'Europe à respecter leur promesse de libérer deux sièges au sein du Conseil de direction du FMI. En matière de sécurité, le bloc a fermement condamné les récentes attaques commises contre certains pays des BRICS, et plus généralement le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations. Il a également souligné que rien ne pouvait jamais justifier le terrorisme, que celui-ci soit basé sur des raisons idéologiques, religieuses, politiques, raciales, ethniques ou autres.

Le bloc a convenu de renforcer sa coopération dans la lutte contre le terrorisme international aussi bien au niveau bilatéral que par le biais des forums internationaux, et a appelé toutes les nations à adopter une approche globale pour combattre le terrorisme. En matière de protection de l'environnement, les BRICS ont salué l'Accord de Paris, qui doit entrer en vigueur le 4 novembre.

Ils ont appelé les pays développés à remplir leurs engagements et à aider les pays en voie de développement en leur apportant ressources financières, technologies et aide à la construction des capacités - une assistance nécessaire pour leur permettre d'atténuer et de s'adapter aux effets des changements climatiques. Ils ont également souligné que la dimension à la fois globale, équilibrée et ambitieuse de l'Accord de Paris ne faisait que réaffirmer les principes de la Convention-cadre de l'ONU sur les changements climatiques, en s'appuyant notamment sur des principes d'équité et de responsabilités communes mais différenciées, adaptées aux capacités respectives et à la situation nationale de chacun des signataires.

L'Inde, l'Afrique du Sud, le Brésil et la Russie ont remercié la Chine pour sa proposition d'héberger le 9e Sommet des BRICS en 2017, et ont exprimé leur soutien plein et entier à cette proposition, selon la Déclaration. Cette année marque le 10e anniversaire du mécanisme de coopération des BRICS, qui réunit les cinq plus grandes économies émergentes de la planète. En dépit d'un contexte économique défavorable pour les BRICS, et du scepticisme de certains observateurs extérieurs, selon qui le bloc aurait perdu de son influence au cours des dernières années, le FMI a déclaré au début du mois dans ses dernières "Perspectives sur l'économie mondiale" que la croissance des marchés émergents et des économies en voie de développement enregistrerait en 2016 sa première accélération en six ans.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.