04/05/2017 17:29
>>L'ONU dénonce le manque de responsabilité pour les abus au Soudan du Sud
>>L'ONU sollicite des financement supplémentaires pour prévenir la famine

L'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a déclaré mercredi 3 mai que les Nations Unies étaient très préoccupées par les récentes informations faisant état d'une nouvelle escalade du conflit en Syrie. L'envoyé spécial a tenu ces propos devant la presse à Astana, la capitale du Kazakhstan, où il s'est rendu pour assister aux négociations de paix sur la Syrie, a déclaré durant sa conférence de presse quotidienne le porte-parole de l'ONU Stephane Dujarric. "Ces informations interviennent à un moment très délicat des pourparlers d'Astana, où les propositions en faveur d'un apaisement du conflit sont en train d'être examinées avec le plus grand sérieux", a affirmé M. de Mistura, selon le porte-parole de l'ONU.  "L'envoyé spécial a appelé à ouvrir une enquête et à mettre en place des mesures immédiates pour garantir une cessation de toutes les frappes. Il a appelé toutes les parties réunies à Astana à poursuivre dès demain les discussions sur l'apaisement et sur les mesures de restauration de la confiance", a-t-il dit. Ces pourparlers de paix, qui se tiennent les 3 et 4 mai à Astana, constituent la 4e conférence internationale sur la Syrie. La crise politique a débuté en mars 2011 en Syrie, avant de se transformer en guerre civile.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.