17/04/2017 13:24
>>L'armée irakienne ont tué plus de 150 terroristes près de la frontière avec la Syrie
>>Au moins 13 morts dans un attentat au camion piégé à Bagdad

Le groupe jihadiste État islamique (EI) a utilisé des armes chimiques lors d'une attaque contre les forces irakiennes engagées dans la bataille pour reprendre la ville de Mossoul (Nord), blessant quelques soldats, a indiqué dimanche 16 avril l'armée irakienne. "Les terroristes de Daech (acronyme arabe de l'EI) ont essayé de bloquer l'avancée de nos forces en utilisant des obus chargés de substances chimiques toxiques mais les effets ont été limités", a indiqué le commandement conjoint des opérations, une structure coordonnant les forces engagées contre les
jihadistes. Cet incident a eu lieu samedi 15 avril selon l'armée qui n'a déploré aucun mort, seulement quelques "blessures limitées" chez certains soldats. Elle n'a pas précisé le lieu exact où l'EI avait utilisé ces substances chimiques. Les jihadistes ont déjà utilisé dans le passé des armes chimiques contre les forces irakiennes mais leur effet a toujours été très limité.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

À la découverte des pagodes sur le mont Trà Su à An Giang Située au centre du chef-lieu de Nhà Bàng, district de Tinh Biên, province d’An Giang (delta du Mékong), le mont Trà Su est une des destinations attrayantes pour les touristes.