06/04/2013 09:14
Les marchés de nuit de Saigon - aujourd’hui Hô Chi Minh-Ville - sont devenus une particularité culturelle, au point qu’ils sont fréquentés habituellement par la population comme par les touristes.

Bien que n’étant pas pratiques comme les supermarchés ou centres commerciaux, la richesse de leurs articles et leurs prix convenables suffisent à attirer le chaland. Mais surtout, si l’on va au marché de nuit pour des courses, on peut aussi y aller pour le visiter, ou encore pour manger un bon plat populaire dans une de leurs petites échoppes, ce qui n’est pas possible dans un restaurant.

De nombreux visiteurs étrangers adorent l’ambiance animée des marchés asiatiques et en profitent pour trouver des souvenirs. Photo : Thu HàV/CVN


Hô Chi Minh-Ville possède plusieurs marchés de nuit. Il y a d’abord le marché Minh Phung au 6e arrondissement, le plus ancien et le plus animé de tous ces marchés nocturnes. Il est ouvert de 14 heures à minuit. On y trouve les stands habituels mais aussi des dizaines de magasins vendant vêtements, pinces à cheveux, sacs... aux alentours. Ce lieu est de fait devenu une zone commerciale à la mode, à l’instigation de ces magasins, grands comme petits. Aujourd’hui, Minh Phung continue donc de se développer tout en conservant ses traditions...

Autre marché de nuit réputé, celui de Hanh Thông Tây dans l’arrondissement de Go Vâp, créé il y a environ dix ans. Celui-là est plutôt spécialisé dans la mode : chaussures et sandales diverses, joaillerie vêtements... Marché de nuit le plus animé de Hô Chi Minh-Ville, on y trouve largement de quoi se restaurer dans sa zone gastronomique.

Le «Marché de nuit Bên Thành» est une destination de prédilection pour les touristes domestiques comme étrangers. Photo : CTV/CVN

Si Hô Chi Minh-Ville possède plusieurs marchés ouverts la nuit, en revanche, le seul qui possède officiellement le titre de marché de nuit est l’incontournable Bên Thành. Le «Marché de nuit Bên Thành» est donc un des symboles culturels de cette ville comme son frère diurne, et bien sûr un lieu de prédilection pour les touristes en quête de couleur locale. Il est aussi et surtout le marché central de Hô chi Minh-Ville qui, construit en 1914, a désormais près d’un siècle d’existence.

Là, on trouve de tout pour tous les goûts... Les kiosques ouvrent à 18h00, mais il est préférable d’y aller après 20h00 lorsque la nuit est «bien commencée».

Nombreux sont les visiteurs étrangers qui adorent l’ambiance animée des marchés asiatiques et en profitent pour trouver des souvenirs. Beaucoup d’autres visiteurs sont des jeunes de la ville qui viennent se distraire entre amis après une journée de fac ou de bureau et, le cas échéant, pratiquer l’anglais ou une autre langue étrangère au hasard des rencontres.

On peut aussi aller le marché de nuit pour manger un bon plat populaire.
                                                                                                Photo : CTV/CVN


Il y a ensuite ses nombreux «boui-boui» qui proposent une cuisine sans prétention mais toujours excellente. L’occasion d’un périple culinaire aux quatre coins du pays, car l’on y trouve en effet aussi bien des spécialités du Nord comme le pho de Hanoi, du Centre le bun bo Huê de Huê, que du sud avec com hên ou nems de Ninh Hoa..., mais aussi des plats chinois, de fruits de mer, tout cela à des prix raisonnables et... affichés !

Le marché de nuit est caractéristique de Saigon, et une promenade dans l’un d’entre eux est toujours un plaisir. Si chacun d’entre eux a ses particularités, ils ont en commun le style du Sud, de sa population hospitalière et à l’esprit libre.

Thuy Hà/CVN




Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Trân Dông Giang, acteur majeur pour la Francophonie