12/10/2016 10:18
Le Vietnam souhaite une coopération plus active avec les entreprises danoises dans le domaine de la protection de l’environnement, notamment dans le contexte d'un changement climatique.
Le Premier ministre vietnamien Nguy​ên Xuân Phuc (droite) et le ministre danois des Affaires étrangères, Kristian Jensen, le 11 octobre à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc en recevant le 11 octobre à après-midi à Hanoï le ministre danois des Affaires étrangères, Kristian Jensen.

Le chef du gouvernement vietnamien s’est dit satisfait du développement fructueux des relations Vietnam-Danemark, en particulier en matière d’aide publique au développement (APD). Selon lui, les deux pays recèlent un grand potentiel de coopération dans les secteurs phares tels que le commerce, l’investissement, l’énergie verte, l’énergie renouvelable, et la santé.

Le Vietnam accélère la lutte contre la corruption, crée les meilleures conditions ​aux investisseurs étrangers dont les Danois, a affirmé Nguyên Xuân Phuc, avant d'exprimer sa conviction que le commerce bilatéral dépassera les 530 millions de dollars affiché l'année dernière.

Il a fait appel au Danemark pour accélérer la ratification de l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne, et continuer d’accorder des APD au Vietnam afin de l’aider à surmonter ses difficultés actuelles.

Discussion des questions sur la Mer Orientale

En ce qui concerne la question de la Mer Orientale, le chef du gouvernement vietnamien a invité le Danemark à continuer de soutenir le maintien de la paix, de la stabilité, de la libre navigation maritime et aérienne, le règlement des différends par la voie pacifique, conformément au droit international dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, l’application pleine de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), et l'adoption rapide du Code de conduite en Mer Orientale (COC).

​Le ministre danois des Affaires étrangères Kristian Jensen a insisté sur les atouts de son pays concernant l’économie verte, la protection de l’environnement, et les énergies renouvelables, avant d’exprimer la volonté du Danemark de coopérer avec le Vietnam dans ces domaines. Les entreprises danoises, au nombre de 130, sont dans les secteurs des boissons, des machines, de l’éducation… au Vietnam, a-t-il ajouté.

Le Danemark a crée des fonds de développement d’un montant total de 4 milliards de dollars dans ​le but de soutenir d’autres pays, et le Vietnam pourrait bénéficier de ce fonds, a-t-il indiqué.

​Le diplomate danois a affirmé que son pays soutenait le règlement pacifique des questions en Mer Orientale sur la base du droit international.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.