06/10/2016 18:25
Le Vietnam tient en haute estime les relations d’amitié traditionnelle et de coopération d’intérêt commun avec l’Iran, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, lors d’une rencontre le 6 octobre à Hanoï avec le président iranien, Hassan Rohani, en visite d’État au Vietnam.
>>Vietnam et Iran sont déterminés à approfondir leurs relations d'amitié traditionnelles
>>Le président iranien entame sa visite d’État au Vietnam
>>Resserrement de la coopération Vietnam-Iran

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (droite) et le président iranien Hassan Rohani, le 6 octobre à Hanoï. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN 

Le chef du gouvernement vietnamien s’est déclaré convaincu que cette visite ouvrait un nouveau chapitre des relations bilatérales.

Il a félicité le président et le peuple iraniens de la levée totale de l’embargo et de la signature de l’accord sur le programme nucléaire de Téhéran par l’Iran et le groupe P5+1, lesquels permettraient d’ouvrir de grandes perspectives à la coopération bilatérale.

Se déclarant satisfait des résultats de l’entretien entre le président iranien et son homologue vietnamien, ainsi que des accords convenus lors de cette visite, Nguyên Xuân Phuc a promis de demander aux ministères et organes vietnamiens de collaborer étroitement avec la partie iranienne dans la mise en œuvre de ces actes. Les deux parties s’efforceront de porter leur commerce bilatéral à 2 milliards de dollars dans l’avenir, a-t-il ajouté.

Il a suggéré que les deux parties accordent une priorité au renforcement du commerce, de l’import-export et de l’échange de produits clés des deux pays comme, pour le Vietnam, le thé, le café, la noix de cajou, le textile et l'habillement, et pour l'Iran, les matières premières du plastique, les métaux, les produits chimiques, les machines et les équipements, les produits pharmaceutiques, les fruits séchés, et les tapis.

Soulignant les potentiels d’export de riz vietnamien en Iran, le dirigeant vietnamien a appelé à porter au niveau gouvernemental la coopération bilatérale dans le commerce de ce produit. Il a aussi approuvé la coopération entre l’Iran et la province de Cân Tho (delta du Mékong) dans la mise en œuvre du projet de culture expérimentale d'une nouvelle variété de riz iranien au Vietnam pour exporter vers ce pays.

Renforcer la coopération économique 

Entrevue entre les délégations vietnamienne (droite) et iranienne, le 6 octobre à Hanoï. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souhaité que les deux pays intensifient leur coopération dans les secteurs des technologies de l’information et des télécommunications, demandant au gouvernement iranien de créer des conditions propices aux entreprises de télécommunications du Vietnam en opération en Iran.

Concernant le secteur gazo-pétrolier, il a proposé au gouvernement iranien de poursuivre son assistance du Groupe national du Pétrole et du Gaz (PetroVietnam) dans le redémarrage du projet de prospection pétrolière dans le lot de Danan.

Le chef du gouvernement vietnamien a indiqué que son pays avait signé l’accord de partenariat transpacifique (TPP), et des accords de libre-échange avec la République de Corée, l’Union économique eurasiatique, et prochainement avec l’UE, estimant qu’il s’agissait d’opportunités favorables pour les investisseurs étrangers, dont ceux d’Iran.

Le gouvernement vietnamien créera des conditions favorables aux investisseurs iraniens en activité dans son pays, a-t-il engagé.

S’agissant de la question de la Mer Orientale, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé à l’Iran de continuer de soutenir le maintien de la paix et de la stabilité; la garantie de la liberté, de la sécurité et de la sûreté de la navigation maritime et aérienne; le règlement des différends de manière pacifique sur la base du droit international dont la convention des Nations unies sur le droit de la mer en 1982, ainsi qu'une application complète et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) en vue parvenir à la signature du Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Il a espéré que l'aide du président iranien contribuerait au développement heureux de la coopération entre les deux pays dans l’avenir.

Promouvoir les relations bilatérales

Le Vietnam et l'Iran s'engagent le partenariat dans la technologie de l'information. Photo : Hoàng Hai/VNA/CVN

Le président iranien a affirmé que l’objectif de sa visite au Vietnam était de manifester la volonté politique de haut rang de l’Iran de promouvoir ses relations avec le Vietnam.

Les deux pays possèdent des potentiels de coopération au développement, a-t-il affirmé, ajoutant que l’Iran souhaite coopérer avec le Vietnam dans la mise en œuvre des conventions du Comité intergouvernemental des deux pays, notamment dans les secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz, des technologies de l’information, et de l’agriculture.

Le président iranien s'est accordé avec le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc sur la création de conditions plus favorables aux entreprises des deux pays pour renforcer la coopération tripartite dans l’investissement, avant de remercier le gouvernement et le peuple vietnamiens pour avoir soutenu son pays afin de devenir partie au Traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est.

Il a exprimé le souhait de voir les parties promouvoir les négociations pour parvenir à la signature d'un accord de libre-échange bilatéral afin d’ouvrir de nouvelles opportunités pour un développement intégral des relations entre les deux pays.

Le président Hassan Rohani a proposé au Premier ministre Nguyên Xuân Phuc d'ouvrir une ligne de transport maritime au service de la coopération au commerce.

Le dirigeant iranien a également demandé aux deux pays de redémarrer le projet de prospection du lot Danan de PetroVietnam.

Il s'est félicité de la signature des conventions de coopération entre la Banque nationale de l’Iran et la Banque d’État du Vietnam, ce qui a une signification importante pour la promotion des relations de coopération intégrale entre les deux parties.

L’Iran est prêt à fournir des produits et matériaux de construction, ainsi qu'à coopérer avec le Vietnam dans la construction de centrales thermoélectriques, de systèmes d'approvisionnement en eau, et de ponts, a souligné le dirigeant iranien.

Dans le domaine culturel, l’Iran souhaite que les deux pays organisent plus d’événements et d’échanges culturels afin de renforcer la compréhension entre les deux peuples et promouvoir la coopération dans le tourisme.

Le président iranien a affirmé la poursuite d’octroi des bourses d’études en Iran pour les étudiants vietnamiens, ainsi que le renforcement de la coopération dans l’éducation et la formation.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines