29/01/2017 19:04
L'organisation pour la deuxième fois du Forum de coopération économique Asie-Pacifique 2017 (APEC 2017) est une preuve ​directe de la confiance de la communauté internationale ​envers le Vietnam, ainsi qu'un grand pas en avant ​dans la mise en œuvre de la stratégie d'intégration internationale intégrale du Vietnam. C'est ce qu'a déclaré le vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bùi Thanh Son, vice-président du Comité national de l'APEC 2017, lors d'une interview accordée à la presse.
Le vice-ministre permanent des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son, vice-président du Comité national de l'APEC 2017.
Photo : Phuong Hoa/VNA/CVN

Dans la conjoncture d'une situation régionale et mondiale pleine de fluctuations, l'APEC doit faire face à de nombreux défis en 2017 et les années suivantes.

L'APEC et le Vietnam, en particulier, doivent bien maintenir le rôle de la première en tant que mécanisme de coopération et de connexion économique de premier rang de la région, contribuant à la promotion de la croissance et de la prospérité en Asie-Pacifique.

Le forum doit poursuivre les efforts communs relatifs à la libéralisation, à la facilitation des affaires et de l'investissement dans la région, dont l'achèvement des Objectifs de Bogor dans les délai fixés, c'est-à-dire en 2020. Il doit contribuer au règlement des défis mondiaux comme la création d'emplois, l'adaptation au changement climatique, la lutte contre le terrorisme, la garantie de la sécurité alimentaire...

Tous ces défis donnent aussi des opportunités à la coopération au sein de ce forum.

En réalité, les potentiels de coopération de ce forum ne sont jamais plus élevés qu’à l’heure actuelle. Après près de trois décennies de développement, le nombre de comités et de groupes de mission de ce forum a triplé en tous domaines, de l’économie et du commerce à la sécurité énergétique et à la sécurité alimentaire en passant par le développement durable, la réduction des écarts de développement…

Alors que la croissance économique et le commerce global ralentissent, et que la tendance anti-mondialisation ne fait que monter dans certaines régions, l’Asie-Pacifique continue d’être la région au développement dynamique de premier rang du monde, une force motrice de la croissance mondiale. En particulier, plusieurs économies membres de l’APEC ont un rôle très important.

Près de 200 activités dans 10 villes et provinces

Concernant le principe d’actions d'une coopération mutuellement avantageuse, de consensus, d'indépendance et de libre consentement, l’APEC continue d'être à l'avant-garde de la libéralisation de l'investissement et du commerce.

Le Vietnam a organisé le Sommet de l’APEC en 2006 et assumé plusieurs fonctions multilatérales importantes en matière d’intégration internationale. Le Vietnam est une des premières économies de l’APEC sur le plan de la croissance comme de l’alliance régionale.

Le gouvernement vietnamien a accéléré intégralement son œuvre de Renouveau (Dôi moi) et restructuré l’économie en relation avec le changement de modèle de croissance. Le fait que le Vietnam est membre de nombreux accords de libre-échange (ALE) importants comme le TPP (Accord de partenariat transpacifique), le RCEP (Accord de partenariat économique régional integral), ou encore l’UEEA (ALE avec l’Union économique eurasiatique)…, lui permet de devenir un maillon important du vaste réseau d’alliance économique avec 59 partenaires, dont 18 pays sont membres de l’APEC.  En particulier, le Vietnam a pleinement tiré profit de sa diplomatie indépendante et gagné la confiance des amis internationaux.

S’agissant des préparatifs de l’Année de l’APEC 2017 du Vietnam, Bùi Thanh Son a souligné qu’avec près de 200 activités organisées dans 10 villes et provinces du Nord au Centre, cette année placée sous le thème "Création d'un nouveau dynamisme, promotion d'un avenir partagé" (Creating new dynamism, fostering a shared future) serait la plus grande activité extérieure du pays d’ici 2020. En particulier, le Sommet de l’APEC 2017, l’activité la plus importante, est prévu en novembre à Dà Nang (Centre). 

Conscient de la responsabilité et du grand nombre de travaux à mener, le Vietnam a lancé ses préparatifs il y a trois ans. En 2014 et 2015, le Vietnam a travaillé activement avec des pays hôtes de l’APEC pour recueillir leurs expériences en matière d’organisation de cet événement.

Tout est prêt

Des participants à une réunion en préparation de l'APEC 2017, le 9 décembre 2016 à Hanoï.
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

En juillet 2015, le Comité national APEC 2017 a vu le jour sous la présidence du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh, avec l'implication de 24 ministères, organes et provinces membres. Avec cinq sous-comités chargés des points spécifiques, logistique, sécurité, santé, communication, culture et accueil, le Comité national APEC 2017 est un organisme clé pour diriger la préparation et l’organisation de l’Année de l’APEC.

En outre, le Vietnam a aussi élaboré des documents sur l’organisation de cet événement extérieur, dont certains portant sur le choix du lieu d’organisation du Sommet et de ses événements connexes, l’identification du thème et des priorités, la formation des agents nécessaires… au service de cette Année de l’APEC 2017.

Aujourd'hui, le Vietnam a mené à bien tous les préparatifs nécessaires et est prêt à assumer ses devoirs d'hôte de ce grand évènement.

"Sous la direction ferme de hauts dirigeants et avec la participation active des ministères, secteurs, entreprises et localités, nous sommes convaincus que l’Année de l’APEC 2017 sera un grand succès", a conclu Bùi Thanh Son.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Hausse continue du nombre de touristes étrangers au Vietnam en quatre mois Entre janvier et avril, le tourisme national a enregistré une forte croissance du nombre de touristes issus des marchés chinois, sud-coréen et russe, a annoncé l’Administration nationale du tourisme du Vietnam.