14/06/2017 11:04
En marge de la 35e session ordinaire du Conseil des droits de l'homme des Nations unies (ONU) à Genève (Suisse), qui a lieu du 6 au 23 juin, la Mission permanente du Vietnam auprès de l'Organisation des Nations unies (ONU), de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) et d'autres organisations internationales à Genève, en collaboration avec les Missions permanentes d'Australie, d'Allemagne, de Madagascar et des îles Fidji, a organisé un débat international intitulé «Assurer et promouvoir les droits des femmes vivant dans les zones côtières dans le contexte du changement climatique».
>>La beauté sans âge des femmes vietnamiennes à travers l’objectif de Réhahn Croquevielle
>>Le secrétaire général du PCV rencontre les femmes députées

L’ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la Mission permanente du Vietnam à Genève. Photo : Hoàng HoaVNA/CVN

L’événement  a attiré plus de 50 représentants de différents pays, d’ organismes onusiens et d’organisations non gouvernementales. La vice-ministre  du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales (MTIAS), Dào Hông Lan, y a participé en tant que conférencière d'honneur. L’ambassadeur Duong Chi Dung,  Chef de la Mission permanente du Vietnam à Genève, a présidé le débat.

Dans son allocution d'ouverture, l'ambassadeur Duong Chi Dung a souligné une réalité selon laquelle les femmes, en particulier celles vivant dans les zones côtières, appartiennent à des groupes des plus vulnérables à cause du changement climatique et des catastrophes naturelles. Le but de ce débat est de discuter des défis, ainsi que de partager des expériences et de proposer des mesures en vue de mieux garantir les droits des femmes des zones côtières, et de renforcer  le rôle des femmes dans les efforts pour faire face au changement climatique conformément à l'Agenda 2030 pour le développement durable et l'Accord de Paris sur le climat.

La vice-ministre du Travail, Dào Hông Lan, a affirmé que le Vietnam, l'un des premiers pays du monde à avoir signé et ratifié la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW), a fait et continue de faire des efforts dans la garantie et la promotion de l'égalité des sexes et des droits des femmes. En tant qu'un des pays les plus touchés par le changement climatique, le Vietnam est confronté à de nombreux défis dans la protection et la promotion des droits des femmes vivant le long de la côte.

La vice-ministre Dào Hông Lan a souligné l'importance des politiques de microcrédit et de soins de santé pour les femmes vivant dans les zones côtières, de sensibilisation et de généralisation des compétences nécessaires aux femmes vivant dans ces zones, ainsi que de promotion du leadership et de la participation des femmes à l'élaboration des politiques à elles consacrées en la matière. La vice-ministre a déclaré que les pays devraient renforcer l'institutionnalisation du leadership des femmes vivant dans les zones côtières dans les politiques de résilience au changement climatique et aux catastrophes naturelles.

Les participants à ce débat ont apprécié les efforts du Vietnam et d'autres pays dans l'organisation de ce débat sur le thème d’urgence. Les conférenciers de la Mission de Fidji et de Madagascar ont partagé leur expérience de pays insulaires dans la protection et la promotion des droits des femmes des zones côtières en réaction au changement climatique. Ils ont souligné l'importance de l'harmonisation des politiques nationales et régionales en la matière, et ont appelé au soutien de la communauté internationale pour faire face aux changements climatiques.

Garantie des droits
des groupes vulnérables


En tant qu'un des pays les plus touchés par le changement climatique, le Vietnam est confronté à de nombreux défis dans la protection et la promotion des droits des femmes vivant le long de la côte.
Photo : VNA/CVN

Le conférencier du Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'homme a déclaré que garantir les droits des groupes vulnérables, en particulier des femmes dans le contexte du changement climatique, est un point prioritaire de l'ordre du jour du Conseil des droits de l'homme et des forums de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), mais les parties prenantes doivent concrétiser les engagements internationaux concernant la protection des femmes dans le contexte du changement climatique.

Les représentants des missions d'Australie et d'Allemagne ont considéré que les femmes des zones côtières contribuaient à l'évolution des perceptions et des politiques en matière de changement climatique. Ainsi, il est nécessaire de renforcer le leadership et la participation des femmes dans la réaction aux catastrophes naturelles et au changement climatique, en particulier dans les communautés côtières. Le représentant de la mission du Nicaragua a salué l'initiative d'organiser ce débat, a proposé de poursuivre le débat sur cette question au Conseil des droits de l'homme et envoyé les contenus et recommandations du débat au rapporteur spécial sur l'environnement du Conseil des droits de l'homme.

La représentante de l’ONG Hope International a partagé ses expériences sur les activités humanitaires visant à atténuer les catastrophes naturelles et à réagir au changement climatique au Madagascar. Elle a admis la nécessité de remettre le droit de prise de décision aux femmes comme personnes les plus appropriées dans la protection et les soins de leurs familles et des générations futures dans le contexte du changement climatique.

Le séminaire a eu lieu avec succès, traduisant le suivi des initiatives du Vietnam au Conseil des droits de l'homme depuis son mandat 2014-2016, dans un contexte où la résilience au changement climatique et la garantie des droits des groupes vulnérables sont les deux points de haute priorité du Vietnam.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Pour son 42e anniversaire, c’est Saigontourist qui régale ! Saigontourist célébrera le 1er août ses 42 ans (1975-2017). L’occasion pour les hôtels, zones touristiques, restaurants et agences relevant de l’incontournable voyagiste de proposer une ribambelle d’offres alléchantes. Venez en profiter !