13/01/2017 11:20
Le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh, chef du Comité de pilotage de lutte contre la contrebande, la fraude commerciale et la contrefaçon (Comité national 389) a examiné le 9 janvier les moyens de lutte contre la contrebande au niveau de certaines portes frontalières de la province d'An Giang (Sud) et travaillé avec les autorités sur le développement socio-économique, la défense nationale et la lutte contre la criminalité.
>>Coopération pour le développement entre deux provinces de Tuyên Quang et Hà Giang
>>Le président Trân Dai Quang rend visite à des invalides de guerre à Ninh Binh
>>Le SG Nguyên Phu Trong part pour une visite officielle en Chine

Le vice-Premier ministre Truong Hoa Binh prend la parole lors de la séance de travail avec les autorités d'An Giang, le 9 janvier dans cette province.
Photo : VGP/VNA/CVN

Le vice-Premier ministre Truong Hoa Binh a félicité les autorités ainsi que les habitants locaux pour leurs bons résultats dans le développement socio-économique, la lutte contre la criminalité et la réduction du nombre de cas d'accidents, de décès et de blessés. Il a également invité la province d'An Giang à mieux valoriser ses atouts tels que sa forte population, sa terre fertile, ses portes frontalières... afin d'atteindre les objectifs de développement socio-économique. Selon lui, les affaires de contrebande et de fraude commerciale dans la province se déroulent de manière très complexe. Le chef du Comité a également souligné la nécessité de les régler radicalement et de poursuivre jusqu’au bout les affaires mises au jour.

Autre point important : informer et mettre en garde les associations civiles et de métier ainsi que les commerçants afin d’accentuer la lutte contre la contrebande, la fraude fiscale et la contrefaçon.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Hô Chi Minh-Ville, l’une des plus belles villes d’Asie Selon le magazine Condé Nast Traveler, plus de 10 villes en Asie, dont Hô Chi Minh-Ville classée 7e, ont dépassé des destinations célèbres comme New York, Londres et Paris pour entrer dans la liste des plus beaux endroits du monde.