11/11/2016 10:05
Le président de la République, Trân Dai Quang, a demandé jeudi 10 novembre aux enquêteurs de se concentrer sur la mise en lumière des affaires économiques, de corruption qui préoccupent l’opinion publique.
>>Le Premier ministre ordonne de sanctionner l’ex-ministre Vu Huy Hoàng

Trân Dai Quang (debout), lors d'une séance de travail avec les organismes d’enquête des ministères de la Police, de la Défense, et du Parquet populaire suprême, le 10 novembre à Hanoï. Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

Le chef de l’État a fait cette demande lors d’une séance de travail à Hanoï avec les organismes d’enquête des ministères de la Police, de la Défense, et du Parquet populaire suprême.

Il, qui est également chef du Comité central de pilotage de la réforme judiciaire, a averti les enquêteurs que les criminels économiques et liés à la corruption ont recours à la fuite vers d’autres pays qui n’ont pas encore signé d’accords d’assistance judiciaire avec le Vietnam.

"Les organismes d’enquête doivent prendre des mesures préventives pour gérer ceux qui font l’objet d’une enquête pour les dissuader de fuir le pays", a-t-il déclaré.

Le président Trân Dai Quang a cependant fait remarquer que les documents juridiques du Vietnam sont incompatibles avec ceux de plusieurs pays étrangers, ce qui pose des difficultés en matière d’assistance judiciaire et d’extradition criminelle.

Contre les crimes organisés

Mettant en garde contre le complot d’évolution pacifique des forces hostiles, les manifestations d’"auto-évolution" et d’"auto-transformation", le dirigeant vietnamien a exhorté les organismes d’enquête à concrétiser les lignes directrices et les politiques concernant le secteur judiciaire émises par le Parti et l’État.

Il a déclaré que les organismes devraient améliorer les compétences des enquêteurs et promouvoir l’esprit respectueux de la loi en vue d’assurer l’ordre social, au service du développement socio-économique national et de l’intégration internationale du pays.

Parallèlement, les organismes devraient élargir leur coopération internationale pour enquêter et traiter les crimes, en particulier les crimes organisés, transfrontaliers, terroristes, ceux liés à la drogue et à la corruption, la traite humaine, le blanchiment d’argent et les crimes de haute technologie, a-t-il indiqué.

Davantage de mesures devraient être prises pour réduire au minimum les cas d’injustice et assurer l’indemnisation des victimes d’un dysfonctionnement dommageable de la justice, a-t-il déclaré.

Le président a également demandé aux organismes de se concentrer sur la recherche et l’élaboration d’un projet de loi d’amendement et de complètement de certains articles du Code pénal de 2015 et des projets de loi pertinents.

Le Parti, l’État et le peuple accordent toujours une attention particulière à la construction du secteur judiciaire, y compris les organismes d’enquête, a-t-il affirmé.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.