29/10/2016 20:43
Le chef du gouvernement a demandé au Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville de clarifier les informations relatives à une intoxication alimentaire de 34 touristes japonais rentrés de cette localité le 28 octobre.
>>Malbouffe et intoxications collectives, les syndicats disent stop
>>Mozambique : Au moins 56 morts en raison d'une intoxication alcoolique
Des touristes japonais visitent la vieille ville de Hôi An, province Quang Nam (Centre). Photo : VNA/CVN

I​l a également été demandé ​au Comité de punir sévèrement, le cas échéant, les violations des règles de sécurité alimentaire et d’en rapporter les résultats au Premier ministre au début de novembre prochain.

L'Administration nationale du tourisme du Vietnam a annoncé le 29 octobre que ces touristes font partie d'une délégation de 264 membres du lycée KOJO 1024 ​qui a visité Hô Chi Minh-Ville du 24 au 27 octobre dans le cadre d’un voyage co-organisé par une compagnie japonaise et une vietnamienne.

Selon cette dernière, la délégation a pris le 27 octobre le dîner à l'hôtel cinq étoiles New World Saigon avant de prendre, à 00h35 ​le 28 octobre (heure locale) à l'aéroport international de Tân Son Nhât, un vol de Vietnam Airlines pour Tokyo.

Après l’atterrissage de l’avion à 07h45 ​le même jour, 34 membres de la délégation ont souffert de vomissements, et ont été admis dans un hôpital local. Vendredi soir 28 octobre, 33 d’entre eux en ​étaient sortis.

La partie japonaise a demandé à la compagnie vietnamienne concernée de présenter le certificat de sécurité alimentaire de Saigon New World et des échantillons d'aliments consommés pour les tests, avant de publier ses conclusions.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines