02/11/2016 14:26
Le pape François a achevé mardi 1er novembre une visite de deux jours en Suède, au cours de laquelle il a notamment participé au lancement du 500e anniversaire de la Réforme protestante de Martin Luther et célébré la Toussaint avec la petite minorité catholique du pays.

>>Le pape François rencontrera le chef de l'Église russe à Cuba
 

Le pape salue un fidèle à Malmö en Suède, le 1er novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le pape a regagné Rome dans l'après-midi, après avoir célébré à Malmö (Sud de la Suède) une messe de la Toussaint pour cette minuscule communauté catholique, qui défend des valeurs conservatrices dans ce pays ultra-sécularisé où les pasteurs, hommes ou femmes, vivent ouvertement leur homosexualité.

La veille, il avait participé au lancement de l'année du 500e anniversaire de la Réforme protestante de Martin Luther, excommunié par l’Église catholique au XVIe siècle. Dans la cathédrale de Lund (Sud), le pape et des représentants luthériens du monde entier ont exprimé leurs profonds regrets face aux massacres et préjugés issus du schisme entre chrétiens, appelant à poursuivre le dialogue vers l'unité. La concorde affichée masque cependant des différends doctrinaux et liturgiques importants.

En Suède par exemple, le ministère pastoral est ouvert aux femmes depuis 1960, les pasteurs peuvent marier des couples gays depuis 2009 et peuvent eux-mêmes se marier religieusement avec un partenaire du même sexe. Les couples homosexuels ont accès à la procréation médicale assistée, un épouvantail pour beaucoup de catholiques.

Interrogé dans l'avion du retour par une télévision suédoise sur l'éventuelle ordination des femmes dans les prochaines décennies, le pape François a rétorqué que la question avait été tranchée clairement pour l’Église catholique sous Jean Paul II. "Les femmes peuvent faire tant de choses mieux que les hommes", a-t-il botté en touche, en notant que l’Église "avait une dimension féminine" au regard de l'importance de la Vierge Marie.

Au cours d'une célébration en latin et suédois de "tous les saints" devant 15.000 fidèles, dont de nombreux migrants et convertis qui contribuent au dynamisme de l’Église catholique en Suède, le pape a prôné "la douceur", qui "permet de laisser de côté tout ce qui nous divise et nous oppose". Le pape argentin s'exprimait dans un grand stade de Malmö (Sud), la troisième ville du pays qui compte une large communauté immigrée.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Festival des lanternes géantes de la République de Corée à Hanoï Des lanternes colorées créées par des artisans de la République de Corée seront présentées pour la première fois lors d'un festival qui débutera le 3 décembre à Hanoï.