04/01/2017 10:20
Le 115e Congrès des États-Unis s'est réuni mardi 3 janvier et le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a été réélu sans surprise à son poste. Le vice-président sortant, Joe Biden, a présidé le Sénat pour la dernière fois.
>>Le républicain Paul Ryan élu président de la Chambre des représentants
>>Vifs échanges entre Biden et Ryan au cours d'un débat enlevé

Le 115e Congrès des États-Unis s'est réuni le 3 janvier.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Lorsque les nouveaux sénateurs auront prêté serment devant M. Biden et que les nouveaux membres de la Chambre des représentants auront prêté serment devant M. Ryan mardi 3 janvier, les Républicains disposeront d'un léger avantage au Sénat (52 sièges contre 48 pour les Démocrates) et d'une vaste majorité (241 sièges contre 194 pour les Démocrates) à la Chambre des représentants.

Les deux partis dominants représentent désormais au Congrès deux Amériques très différentes. 87% des Républicains de la Chambre des représentants seront des hommes blancs, mais dans les rangs démocrates, les hommes blancs ne seront que 41%, selon The Cook Political Report.

Par comparaison, les Démocrates siégeant dans les deux chambres sont d'origines raciales beaucoup plus diverses et sont globalement des citadins, venant de quartiers à l'intérieur et à l'extérieur des villes ou de conurbations des deux côtes des États-Unis.

"La classe ouvrière blanche a complètement abandonné les Démocrates,'' aurait déclaré un chercheur principal auprès du Government Affairs Institute de l'université de Georgetown, Josh Huder, cité dans un article du Wall Street Journal.

Étant donné qu'au Sénat, la plupart des projets de loi doivent obtenir 60 votes pour être adoptés, les Républicains devront recueillir l'appui des deux partis pour accomplir leurs principales tâches politiques, telles que la réforme du système de l'immigration, l'adoption des projets de lois de dépenses, l'augmentation de la limite d'emprunt imposée par le gouvernement fédéral ainsi que l'abrogation et le remplacement de l'ensemble de l'Obamacare.

D'intenses joutes politiques opposeront certainement les deux partis au sein du nouveau Congrès. Bien que les Démocrates ne disposent pas de suffisamment de votes pour bloquer nombre des mesures envisagées par les Républicains, ils forment le vœu de se battre autant qu'ils le pourront.

Les deux Chambres vont accueillir en tout 52 nouveaux membres (27 Républicains et 25 Démocrates).
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un marché originale à l'hôtel Sofitel Métropole Hanoi

Hausse de 42% du nombre de touristes étrangers au Vietnam en février Près de 1,2 million de touristes étrangers ont visité le Vietnam en février, soit une croissance de plus de 19% par rapport au mois de janvier, et de plus de 42% sur un an, selon le Département général des statistiques.