09/02/2017 12:07
L’immobilier tertiaire a attiré près de 300 millions de dollars en janvier, soit près de 21% de l’investissement direct étranger (IDE) enregistré au niveau national.
>>Un milliard de dollars d’investissement dans la construction des hôtels et logements
>>Immobilier : la société Todd's Realty Vietnam a son siège principal à HCM-Ville

Le marché immobilier a retrouvé ses couleurs en 2016 et devrait maintenir sq rerise cette année, a estimé Nguyên Manh Hà, vice-président de l’Association des sociétés immobilières du Vietnam. (VNREA).
 
Dans son récent rapport Wealth Report 2016, le groupe britannique de conseil en immobilier Knight Frank a classé le Vietnam parmi les trois premières destinations du monde justifiant d’investir dans l'immobilier. Pour raisons, il avance une économie vietnamienne dynamique et rapide, un gouvernement qui a mené des réformes de son système bancaire et du secteur économique public, et la construction de plusieurs lignes de métro à Hô Chi Minh-Ville.

Le quartier The Vista dans le 2e arrondissement, à Hô Chi Minh-Ville.

Toujours selon ce document, au Vietnam, le nombre d’«ultra-riches», c’est-à-dire possédant au moins l'équivalent de 30 millions de dollars, a atteint 168 personnes en 2015, soit 12 personnes de plus qu’en 2014. D'ici dix ans, ils devraient être 403. S’appuyant sur les estimations de la Banque mondiale, ce rapport indique enfin que le Vietnam était parmi les marchés les plus attractifs pour les investisseurs étrangers en 2016.
 
Cette année, les investisseurs étrangers sont très dynamiques dans la recherche de projet, en accordant une large attention au logementsocial, c’est-à-dire à prix modéré, pour les personnes de faibles revenus dont les ouvriers en premier lieu, et plus non seulement à l’immobilier supérieur ou de luxe, comme auparavant. En effet, selon le Service de la construction d’Hô Chi Minh-Ville, la ville recense près de 480.000 familles qui, dépourvues de logement, habitent chez des proches, et dont près de 300.000 souhaitent louer afin d’avoir de meilleures conditions de vie. Ainsi, plusieurs investisseurs étrangers travaillent avec des entreprises vietnamienne pour développer des produits de moyenne catégorie afin de satisfaire la demande.

Ces dernières années, l’immobilier vietnamien suscite une attention croissante d’investisseurs coréens, singapouriens, malaisiens et hongkongais qui ont déjà financé de nombreux projets. Mais, depuis deux ans, ce sont les investisseurs japonais qui s’intéressent de plus en plus au Vietnam, et l’on s’attend à une nouvelle vague d’investissement de leur fait. Ainsi, le groupe japonais Sanyo Homes, spécialisé dans le secteur immobilier, s’est officiellement engagé sur le marché vietnamien avec un partenaire vietnamien, la société par actions d’investissement immobilier Tiên Phat. Sanyo Homes investira 25 millions de dollars dans un projet d’immeuble de luxe dans le 7e arrondissement. D’autres investisseurs du même pays, parmi lesquels le Fonds d’investissement Creed, les sociétés Hankyu Realty et Nishi Nippon Railroad... consacrent des centaines de millions de dollars à la réalisation de projets immobiliers dans la mégapole du Sud.
 
Texte et photo : Thê Linh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Pour son 42e anniversaire, c’est Saigontourist qui régale ! Saigontourist célébrera le 1er août ses 42 ans (1975-2017). L’occasion pour les hôtels, zones touristiques, restaurants et agences relevant de l’incontournable voyagiste de proposer une ribambelle d’offres alléchantes. Venez en profiter !