17/10/2016 11:12
L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) investira 22 milliards de yens (soit environ 211 millions de dollars) dans un projet de lutte contre les inondations à Hô Chi Minh-Ville.

>>Lutter contre les inondations de l’aéroport Tân Son Nhât
>>Des experts étrangers se penchent sur le problème des inondations à Hô Chi Minh-Ville

Des inondations à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA/CVN


Ce projet sous forme PFI (Private Finance Initiative) sera lancé en 2017 avec la participation des groupes japonais Mitsui, Mitsui UFJ et des sociétés de construction japonaises Shimizu, Maeda.

Un canal en béton d’une longueur de 8,1 km et un réseau d’égouts seront ainsi construits pour créer d’ici 2020 une zone d’environ 61 hectares au bord de la rivière Sai Gon et à environ dix kilomètres du centre-ville.

Ce terrain sera divisé entre les entreprises japonaises participantes pour construire des immeubles de 20 étages qui entreront au service en 2022.

Les autorités municipales recevront un paiement anticipé de la partie japonaise pour construire le canal, le réseau d’égouts, les routes environnantes et pour déplacer les populations locales.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Hô Chi Minh-Ville, l’une des plus belles villes d’Asie Selon le magazine Condé Nast Traveler, plus de 10 villes en Asie, dont Hô Chi Minh-Ville classée 7e, ont dépassé des destinations célèbres comme New York, Londres et Paris pour entrer dans la liste des plus beaux endroits du monde.