05/03/2017 19:50
Dans le cadre du programme de football communautaire pour les enfants démunis, le 4 mars, le Centre des travaux sociaux pour les enfants de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec l'UNICEF, a organisé une journée autour du football afin de promouvoir les valeurs positives de ce sport auprès des enfants vulnérables. Cet événement a attiré 120 enfants en difficulté.
>>Un havre pour les orphelins des rues de Hô Chi Minh-Ville
>>Fête du Têt pour des enfants démunis de Hanoï
>>SOS Villages d'enfants international soutient des enfants vietnamiens

Plus d’une centaine d’enfants ont vécu une journée mémorable le 4 mars, au Centre des sports Tao Dàn, dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville.

Le 4 mars, au Centre des sports Tao Dàn, dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, plus d’une centaine d’enfants venus de «maisons du cœur», d’orphelinats, d’établissements de protection sociale tels que le Village SOS enfants, le Village des adolescents de Thu Duc, l’Établissement de protection sociale Thao Dàn, celui de la pagode Ky Quang...., ont vécu une journée mémorable autour du football. En plus des matchs, ils ont aussi participé à des ateliers sous la direction de travailleurs sociaux. Ils ont même eu la chance de jouer au foot avec d’anciennes gloires du club de Manchester United (Grande-Bretagne).

Fréquentant depuis un an le Club de football communautaire, Nguyên Hông Ân, 14 ans, du Village SOS enfants de Hô Chi Minh-Ville, a confié : «Aujourd’hui,  je joue non seulement au football, mais j’ai aussi la chance de participer à des matchs amicaux avec d’anciens joueurs de Manchester United. Je suis très heureux».

À la cérémonie d’ouverture, Nguyên Thi Liên, directrice adjointe du Service municipal du travail, des invalides et des affaires sociales, a fait l’éloge de ce programme de football communautaire, le considérant comme un terrain de jeu pour les enfants défavorisés et vulnérables. «Grâce au football, ils auront plus de confiance et d'énergie pour surmonter leurs difficultés quotidiennes», a-t-elle estimé.

Marianne Ochleers, chef du bureau de l'UNICEF à Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que le football était un outil d’interaction, d'échange et de développement global de l'enfant. «Jouer au ballon rond aide les enfants à se surpasser, à se sentir en confiance pour mieux affronter la vie», a-t-elle précisé.

Lancé en 2015, ce programme a pour but d’appuyer les enfants défavorisés via d’activités autour du football. Les premières années, il n’y avait que deux clubs de football installés dans le 1er arrondissement et celui de Binh Thanh, avec 80 enfants au total. Désormais, 120 jeunes pratiquent tous les dimanches. À côté de jouer au ballon rond, ce programme propose aussi des ateliers autour de divers thèmes tels que la consommation de drogue, le tabagisme, la sexualité, la protection contre les abus et violences…

Texte et photo : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français

Ouverture de la 13e Fête du tourisme de Hô Chi Minh-Ville 2017 La 13e Fête du tourisme de Hô Chi Minh-Ville «Saluer l’été 2017» s‘est ouverte le 23 mars, au parc Lê Van Tam, dans le 1er arrondissement de la mégapole.