03/03/2017 19:35
Le nouveau Conseil exécutif du Comité sur les femmes de l'ASEAN (ASEAN Women’s Circle -AWC) a vu le jour le 3 mars à Jakarta (Indonésie).
>>L'ASEAN renforce sa lutte contre la traite humaine
>>S'orienter vers une ASEAN sans violences sexuelles
>>Renforcement de l'engagement des femmes à la paix

Le nouveau Conseil exécutif du Comité sur les femmes de l'ASEAN pour le mandat 2017-2018. Photo : Dô Quyên/VNA/CVN

Sari Percaya, épouse du chef de la réunion des hauts officiels (SOM) de l’ASEAN d’Indonésie, a été élue présidente de l'AWC pour le mandat 2017-2018.

Elle a exprimé l'espoir de recevoir le soutien des membres de l'AWC pour exploiter les succès de l'AWC et promouvoir les activités pratiques de l'organisation en vue de contribuer à affirmer le rôle des femmes dans le développement de l'ASEAN.

S'exprimant lors de l'événement, le secrétaire général adjoint de l'ASEAN, Mochtan, a souligné les activités de l'AWC, affirmant que ces activités avaient affirmé le rôle des femmes et leur contribution active au développement communautaire de l'ASEAN.

Ugi Pramono, présidente de l'AWC pour le mandat 2015-2016 et épouse du représentant permanent de l'Indonésie auprès de l'ASEAN, a passé en revue les résultats exceptionnels de l'AWC au cours de cette période. Elle a souligné les programmes destinés à intensifier les échanges culturels, les activités humanitaires, les programmes visant à améliorer la compréhension mutuelle entre les peuples et les femmes du bloc comme le soutien du comité aux relations extérieures de l'ASEAN.

Le Comité sur les femmes de l'ASEAN est une organisation sociale composée de femmes des dix États membres de l'ASEAN qui vivent à Jakarta, dont les épouses des ambassadeurs des dix pays du bloc.

Créé le 8 août 1975, l'AWC s'engage à renforcer la solidarité et à promouvoir la coopération entre ses membres à travers diverses activités culturelles et sociales, ainsi que des manifestations de charité et d'autres œuvres sociales. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte du Festival du chant des amateurs du Sud

Les plages du Vietnam parmi les moins chères du monde En ce qui concerne le coût des repas, de la crème solaire... les plages du Vietnam sont parmi les moins chères du monde, selon l’indice des prix à la plage réalisé par Telegraph Travel sur 310 plages de 70 pays.