14/10/2016 18:12
Le 4e plénum du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) (XIIe mandat) s’est achevé le 14 octobre à Hanoï après six jours de travail.
>>Clôture du 4e plénum du Comité central du PCV
>>Troisième journée du 4e plénum du CC du PCV (XIIe mandat)
>>Deuxième journée de travail du 4e plénum du Comité central du PCV

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong prend la parole lors de la cérémonie de clôture du 4e plénum du CC du PCV (XIIe mandat), le 14 octobre à Hanoï.
Photo : Tri Dung/VNA/CVN

Dans son discours de clôture, le secrétaire général Nguyên Phu Trong a fait le bilan des résultats majeurs obtenus lors de ce 4e plénum du CC du PCV (XIIe mandat).

Le CC du PCV a approuvé la poursuite de la politique de stabilité de l’économie et de garantie du bien-être social, indiquant que 2016 était la première année de mise en œuvre de la résolution du XIIe Congrès national du Parti. Outre les opportunités et les avantages, le pays doit faire face à plusieurs difficultés et défis. Grâce aux efforts de l’ensemble du Parti, du peuple et de l’Armée, la situation socioéconomique du pays a connu des évolutions positives dans la plupart des secteurs. Lors des neuf premiers mois de l’année, la croissance économique s’est poursuivie de trimestre en trimestre, l’inflation demeurant maîtrisée… Selon les prévisions, fin 2016, 11 des 13 objectifs annuels définis devraient être atteints.

Par ailleurs, l’économie nationale doit faire face à plusieurs difficultés et défis. Pour le reste de l’année, afin d'atteindre la croissance de 6,3-6,5%, il faut mettre en œuvre les projets réalisés avec les fonds issus du budget d’Etat, mobiliser toutes les ressources sociales pour développer la production et les affaires, notamment la production et l’export de produits agricoles, ainsi que développer fortement le tourisme.

Privilégier la croissance économique

Le CC du PCV considère qu’en 2017, il faut continuer de privilégier la stabilité économique, la promotion de la croissance économique, l’amélioration des conditions de vie de la population, le maintien de la sécurité sociale, la restructuration de l'économie en association avec le changement de modèle de croissance, l’amélioration de l’environnement d’affaires, l’élévation de la qualité de la croissance, de la productivité du travail et de la compétitivité économique.

Il faut veiller au développement culturel, à l'application des principes de démocratie et d’équité sociale, à la réponse au changement climatique, à la prévention et à la lutte contre les catastrophes naturelles, à la protection de l’environnement, ainsi qu'à la poursuite de l’accélération du travail de la prévention et de la lutte contre la corruption et les gaspillages. Il faut être déterminé à défendre fermement l’indépendance, la souveraineté, l’intégrité du territoire, le maintien de la sécurité politique et de l’ordre social, en assurant un environnement de paix et de stabilité au service du développement national. Par ailleurs, il faut aussi élever l’efficacité des tâches extérieures, approfondir les relations avec les partenaires, et s’intégrer activement au monde.

Pour atteindre les objectifs définis, le secrétaire général a indiqué qu’il faut continuer d’améliorer l’environnement d’investissement et d’affaires, remédier aux retards dans le décaissement des APD et du fonds publics, contrôler les dettes publiques, traiter les créances douteuses, restructurer le budget de l’État, accélérer la restructuration des investissements publics et des entreprises publiques et du système bancaire…

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong souligne l'importance de la productivité du travail. Photo : Thai Hùng/VNA/CVN

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong a également souligné la signification stratégique et l’importance particulière du changement de modèle de croissance, de l’élévation de la qualité de croissance, de la productivité du travail et de la compétitivité économique, afin de s'assurer du succès de l’œuvre du Renouveau.

Concernant les mesures à prendre, il a souligné la mise en œuvre des tâches stratégiques. Il s'agit d’intensifier le renouvellement et le perfectionnement de l’économie de marché à orientation socialiste ; de créer un environnement d’investissement et d’affaires attrayant ; de favoriser les projets de start-up et l’innovation ; de développer les zones urbaines intelligentes et les zones industrielles de hautes technologies ; de développer le secteur économique privé afin qu’il devienne une force motrice dans le développement économique ; d'accélérer la réforme administrative ; de prêter attention au développement de réseaux d’infrastructures socioéconomiques homogènes et modernes, tout en améliorant la qualité des ressources humaines ; de développer de façon homogène les marchés, notamment le marché de l'emploi, le marché monétaire et financier, ainsi que le marché immobilier.

Le CC a particulièrement souligné l’investissement et la restructuration de l’agriculture pour s’orienter vers une agriculture de haute technologie, une agriculture écologique durable et efficace, en intensifiant la coopération entre l’agriculteur, l’État, l’investisseur et le scientifique.

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong a aussi affirmé que l’intégration à l’économie mondiale était l’œuvre de toute la population.

Le CC a estimé que la mise en œuvre efficace des accords de libre-échange de nouvelle génération créerait des opportunités d’élargir et de diversifier les marchés, de participer plus profondément à la chaîne de fourniture et au réseau de production du monde, contribuant activement au processus de renouvellement homogène et intégral du pays, ainsi qu'à inciter l'exploitation des potentiels du pays comme la créativité de toute la population. Le pays bénéficie des conditions favorables pour défendre les intérêts nationaux, son indépendance, son autonomie… tandis que les consommateurs ont l’opportunité de choisir des biens et des services de haute qualité à des prix concurrentiels.

Dans le cadre des négociations comme de l'application des accords de libre-échange de nouvelle génération, il faut persister dans la ligne extérieure d’indépendance, d’autonomie, de diversification et de multilatéralisation des relations internationales, de même que dans la poursuite de l’objectif d’intégration à l’économie mondiale pour l’intérêt national en maintenant la stabilité socioéconomique. Il faut considérer l’intégration active à l’économie mondiale comme l’œuvre de toute la population, dont le monde d’affaires et le contingent d’intellectuels sont la force de choc, perfectionner le système juridique et régler à temps les problèmes nouvellement nés, ainsi que superviser étroitement et gérer efficacement la mise en œuvre des engagements, notamment dans les domaines concernant la stabilité sociopolitique.

Maintien de la stabilité sociopolitique

La formation de la main-d'œuvre joue un rôle important dans le développement socioéconomique. Photo : Bich Huê/VNA/CVN

Dans les 5 à 10 années à venir, il faut accorder la priorité à l’édification et la définition de mesures pour appliquer les accords déjà signés, répondant à la demande d’élévation de l’effectivité de l’intégration à l’économie mondiale en liaison avec le maintien de la stabilité sociopolitique, en préparant les ressources humaines nécessaires, le système juridique, les capacités concurrentielles…

Concernant les tâches d’édification et de réajustement du Parti, le secrétaire général Nguyên Phu Trong a souligné que le XIIe Congrès national du Parti avait défini 10 tâches fondamentales pour «l’édification d'un Parti vraiment sain et fort», affirmant la poursuite de l'application de la résolution du 4e plénum du CC du PCV (XIe mandat) sur l’édification du Parti, avec pour but essentiel de lutter, d’endiguer et de repousser la dégradation sur le plan de l'idéologie politique, de la morale et du mode de vie, ainsi que les tendances d’«auto-évolution» et d’«auto-transformation» au sein du Parti.

Pour ce, le CC a décidé de prendre des mesures homogènes, en privilégiant l’éducation politique et idéologique, l’autocritique et la critique, le contrôle, la supervision et la discipline au sein du Parti, la valorisation du rôle du peuple, et du Front de la Patrie et des organisations sociopolitiques, en distinguant les bons exemples et en critiquant les fausses affaires, en traitant sévèrement les infractions à la discipline du Parti et aux lois de l’État, et en poursuivant la lutte contre la corruption, les gaspillages et les phénomènes négatifs.

Le CC a souligné que pour matérialiser cette résolution, il faut créer des changements radicaux avec la participation de tout le système politique. Chaque organisation du Parti, chaque cadre et membre du Parti, notamment cadre de haut rang, doit reconnaître pleinement sa responsabilité devant le peuple et le Parti dans l'application de la résolution du 4e plénum du CC du PCV (XIe mandat) sur l’édification du Parti.

«Bien mettre en œuvre les résolutions et les conclusions du 4e plénum du CC du PCV (XIIe mandat) contribuera de façon importante à concrétiser la résolution du XIIe Congrès national du Parti, à accélérer l’accomplissement des tâches de développement socioéconomique, de mise en œuvre efficace du processus d’intégration à l’économie mondiale, de maintien de la stabilité sociopolitique, d’édification et de réajustement vers un Parti de plus en plus fort et sain», a conclu le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Noël 2016 à Hô Chi Minh-Ville Depuis début décembre, à Hô Chi Minh-Ville, les librairies, les supermarchés ou encore les magasins spécialisés en décorations… sont remplis de produits et autres décorations de Noël.