24/01/2017 15:47
Face à la haute saison du Têt 2017, l’Administration de l'aviation civile du Vietnam a approuvé le plan d’augmentation du nombre de vols pour répondre à la survente des billets des voyageurs vietnamiens et étrangers. Cependant, ce plan ne peut pas satisfaire à toutes les compagnies aériennes.
>>Aviation civile : 1.270 vols intérieurs supplémentaires pour le Têt
>>Surcharge de l’aéroport international de Tân Son Nhât : l’alerte sonne

Un avion de Vietjet Air à l'aéroport de Cat Bi, ville de Hai Phòng (Nord).
Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

Suite à la requête générale, les compagnies aériennes Vietnam Airlines, Jetstar Pacific et Vietjet Air ont proposé à l’Administration de l'aviation civile du Vietnam (AACV) d’augmenter le nombre de vols domestiques. Pour affronter la haute saison du Têt 2017, ce nombre s’élève jusqu’à 2.486 vols pour la période du 16 janvier au 12 février. La demande n’a pas été acceptée, et seulement la moitié de ces vols ont été approuvées, soit 1.270 vols supplémentaires à l’occasion du Nouvel An lunaire.

L’AACV a par la suite présenté son rapport des vols nationaux (à l’intérieur du pays), du 16 janvier au 12 février, dont le nombre a augmenté de 8,5% par rapport à l’année 2016.

Ainsi, la compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines a pu bénéficier d’une addition de 380 vols supplémentaires (sur les 381 vols proposés). Jetstar Pacific est moins bénéficiaire puisque l’AACV ne lui a accordé que 330 vols (sur 1.105), tandis que l’offre de Vietjet Air n’a abouti qu’à 56% de ses vols proposés (soit 560 vols sur 1.000). Par conséquent, les quelque 230.000 places des vols prévues ont été supprimées par l’AACV.

Le souci des clients des services aériens

Un appareil de Vietnam Airlines à l'aéroport de Buôn Ma Thuôt, province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre).
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

En réalité, l’AACV ne peut pas accepter toutes les demandes proposées par les compagnies aériennes. Selon Hô Quôc Cuong, chef du Bureau de transport aérien de l’AACV, bien que ces contrats soient convenables pour les compagnies aériennes, les aéroports et les infrastructures de chaque ville n’ont pas la capacité de recevoir autant de vols. «L’AACV ne sera pas responsable des pertes économiques de ces compagnies aériennes faute des billets pré-vendus», explique-t-il.

Pour sa part, Vietnam Airlines a confirmé que le nombre de vols supplémentaires accepté par l’AACV était proche de la prévision de la compagnie. En effet, celle-ci a bien anticipé toutes les complications pour répondre à la forte demande des passagers de la période du Têt. Pourtant, ce n’est pas le cas pour les deux autres compagnies, Vietjet Air et JetStar Pacific, malgré l’offre du nombre élevé de vols suggérés (plus de 1.000).

807 vols par jour à l'aéroport
de Tân Son Nhât

Les 1.067 des 1.270 vols supplémentaires ont pour départ ou arrivée l’aéroport de Tân Son Nhât à Hô Chi Minh-Ville, qui s’attendait déjà à un accroissement des vols depuis le début de l’année 2016.

Les autorités ont également prévu 807 vols par jour à cet aéroport, ce qui équivaut à plus de 2,55 millions de voyageurs sur les 9 millions de voyageurs de la haute saison du Têt.
Beaucoup de passagers sont confrontés à des difficultés pour l’achat des billets d’avion, notamment partant ou à destination des petites villes, par exemple Chu Lai (province de Quang Nam, Centre), Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud), Dông Hoi (province de Quang Binh, Centre)… En revanche, les vols de Hanoï, Hai Phòng (Nord), Vinh (province de Nghê An, Centre), Hô Chi Minh-Ville (Sud) sont toujours garantis. D’après Nguyên Thi Vân, chef d’une agence touristique, le prix de ces billets reste le même par rapport à l’année 2016 et davantage de voyageurs prennent les vols de nuit pour sauver de l’argent.

Cependant, ce sont justement les agences de voyages qui se soucient de la décision de l’AACV, puisque celles-ci ne peuvent plus s’assurer du nombre de billets prévus. Selon l’Institut central de recherche en gestion économique, l’autorisation des vols supplémentaires par l’AACV ne peut pas mettre en avance les services touristiques, puisque l’urbanisme et les infrastructures n’arrivent pas encore à suivre le développement de l’aviation du pays.
 
Dang Duong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Promotion du tourisme de Dà Nang lors de l'APEC 2017 Plus de 10.000 délégués internationaux, dont de nombreux hauts dirigeants des 21 économies membres de l’APEC, 1.000 dirigeants d'entreprises internationales, participeront à la Semaine de haut rang de l'APEC 2017 du 5 au 11 novembre dans la ville de Dà Nang (Centre).