16/06/2017 16:25
>>L'Australie veut priver de passeport les pédophiles condamnés
>>Un Australien "disparu" au Yémen libéré, selon Oman

Le gouvernement australien a annoncé vendredi 16 juin une amnistie pour les détenteurs d'armes à feu illégales et qui les remettraient aux autorités, dans un pays qui craint d'éventuelles attaques terroristes. Cette amnistie nationale est la première de ce type depuis celle qui avait été décrétée en 1996 après le massacre de 35 personnes. Elle sera en vigueur entre le 1er juillet et le 30 septembre. Les détenteurs d'armes à feu illégales ou dont ils ne veulent plus pourront les remettre aux autorités sans être inquiétés. Selon le gouvernement quelque 260.000 armes à feu illégales sont en circulation. Dans un contexte de menaces d'attaques terroristes constantes et d'une série d'affrontements entre bandes criminelles rivales, les autorités veulent limiter les risques. "Nous vivons une époque où l'environnement de la sécurité nationale s'est dégradé", a déclaré le ministre de la Justice Michael Keenan. "Malheureusement, nous avons constaté, avec des attaques terroristes en Australie, que des armes illégales ont été utilisées". "Nous pensons qu'il est temps de mettre en place une nouvelle amnistie afin de réduire ce pool d'armes illégales", a-t-il ajouté.


APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam