18/11/2016 11:11
L’Assemblée nationale a achevé jeudi 17 novembre sa séance d’interpellations de deux journées et demie, durant laquelle quatre ministres et le Premier ministre ont répondu aux questions des députés, a-t-elle indiqué dans un communiqué.
>>AN : le Premier ministre répond aux interpellations
>>Les réponses aux interpellations des ministres sont appréciées
>>AN : poursuite des séances d'interpellations

La présidente de l’Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân se prononce en clôture de la séance d’interpellations, le 17 novembre à Hanoï.
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

Le ministre de l’Intérieur, Lê Vinh Tân, a répondu jeudi 17 novembre aux questions sur la réduction de l’effectif des fonctionnaires et des employés, le recrutement, l’évaluation, la planification, le transfert, la nomination, la récompense, la sanction des cadres et des fonctionnaires.

Il a été également interrogé sur les solutions pour rénover le régime salarial, élever l’éthique de la fonction publique, améliorer la qualité des cadres et des fonctionnaires, ainsi que la responsabilité individuelle et collective dans le traitement des cadres contrevenants dont les actes ont accablé l’opinion publique ces derniers temps.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a répondu aux questions sur les solutions pour atteindre l’objectif de croissance économique, assurer la construction d’une économie indépendante et autonome dans le contexte actuel.

Il s’est également exprimé sur la relation entre le Vietnam et les États-Unis dans le nouveau contexte, les solutions à prendre pour mieux exploiter le marché de l’ASEAN et améliorer l’environnement d’investissement.

Les questions portent aussi sur les solutions de percée pour traiter pour l’essentiel les créances douteuses, réaliser la restructuration des banques et du secteur agricole ; exploiter le potentiel et les avantages pour faire du tourisme un secteur économique de pointe, promouvoir le développement de l’économie maritime lié à la protection de la souveraineté insulaire et maritime.

Le Premier ministre répond aux interpellations

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc répond aux interpellations des députés, le 17 novembre à Hanoï.
Photo : Phuong Hoa/VNA/CVN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc est encore interrogé sur les mesures spécifiques visant à renforcer la liaison entre les entreprises domestiques et celles à participation étrangère, les politiques de protection raisonnables pour promouvoir le développement de la production nationale.

Il s’est ensuite prononcé sur les solutions de développement durable des régions côtières du Centre et des hauts plateaux du Centre.

Le chef du gouvernement a répondu aux questions sur l’évaluation de la capacité et de la qualité des membres du gouvernement du mandat 2016-2020, la détermination du gouvernement constructiviste et intègre, les réformes institutionnelles, l’amélioration de la qualité de l’élaboration des lois, des services administratifs publics, et les mécanismes et politiques pour le secteur de l’éducation.

Il a présenté les solutions pour traiter sérieusement les actes de corruption, de tracasserie, les mesures destinées à remédier aux projets opérant à perte, provoquant des fuites ou le gaspillage de biens publics, la sanction des violations dans la construction.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est enfin exprimé sur les solutions pour atténuer les conséquences du changement climatique ; l’efficacité et l’efficience de l’option de "fermer les forêts naturelles", le traitement de la pollution de l’environnement et des embouteillages dans les grandes villes.

La présidente de l’Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân a prononcé un discours clôturant la séance d’interpellations qui a été retransmise en direct à la Télévision du Vietnam et à la radio La Voix du Vietnam, et abondamment couverte par d’autres mass média.

L’Assemblée nationale a adopté jeudi après-midi 17 novembre la Loi sur la vente aux enchères des biens, soulignant l’impératif de garantir l’indépendance, l’honnêteté, la transparence, l’égalité et l’objectivité de ce processus. Elle a par la suite débattu des amendements à apporter à la liste des activités d’investissement et d’affaires soumises à conditions dans la Loi sur l’investissement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.