03/11/2016 17:53
Des cinéastes et producteurs se sont réunis le 2 novembre pour discuter des potentiels d'une industrie cinématographique régionale et de la coopération entre les pays du bloc de l’ASEAN, lors du Festival international du film de Hanoï 2016 qui a lieu du 1er au 5 novembre.
>>L’ouverture du 4e Festival international du film de Hanoi
>>HANIFF, occasion de découvrir gratuitement des films célèbres
>>L’heure des cinéphiles sonne pour la 3e fois à Hanoi

Les Hanoïens ont pu goûter des films célèbres lors du Festival international du film de Hanoi 2016. Photo : Minh Duc/VNA/CVN

Les cinéastes et producteurs ont présenté l'état actuel et le développement du cinéma dans leur pays et ont étudié les moyens de renforcer la coopération et d'attirer les producteurs étrangers.

Dô Duy Anh, directeur adjoint du Département du cinéma du ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, a déclaré que le Vietnam a produit 41 films, 53 documentaires et 40 films d'animation l'année dernière. Il y a 138 cinémas au Vietnam, qui a ​attir​é 51 millions de visiteurs et qui ont engrang​é 2.300 milliards de dôngs (105 millions de dollars) de ventes de billets en 2015.

Cependant, il a admis que la coopération entre le Vietnam et le cinéma du monde​,​ celui des pays de l'ASEAN en particulier, ​est peu développée.

Le Vietnam a propos​é aux pays de l’ASEAN de coopérer dans l’élaboration de projets et politiques pour encourager les cinéastes locaux et attirer ​des équipes de tournage étrangères.

Wei Xuan Sim de la Commission du cinéma de Singapour, a annoncé que son pays avait organisé des activités d’aide pour la production et la projection des films, notamment lors des festivals internationaux de films. Cette année, Singapour a tenu un colloque de connectivité dans la production de films entre l’Europe et l’Asie pour appeler l’aide étrangère.

Ngô Phuong Lan, directrice du Département du cinéma du ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du tourisme, a estimé que​ les cinémas de l’ASEAN renforceront leur coopération pour produire des films de qualité​ capables de ​remporter des prix internationaux importants.

Le vice-secrétaire général de l’ASEAN, Vongthep Arthakaivalvatee, a également affirmé que le cinéma aide les peuples des pays aséaniens à se rapprocher et à ​mieux se comprendre.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.