10/11/2016 15:23
Les procureurs généraux des dix pays membres de l'ASEAN et de la Chine se sont réunis le 9 novembre à Vientiane, au Laos, pour discuter du renforcement de la coopération dans la lutte contre la criminalité transnationale.

>>L'ASEAN et la Chine discutent de leur coopération
 

La 10e Conférence des procureurs généraux ASEAN-Chine, le 9 novembre à Vientiane, au Laos. Photo : VNA/CVN

S’adressant à la conférence, le procureur du Parquet populaire suprême du Vietnam, Lê Minh Tri a déclaré que ces dernières années, le Vietnam avait fait des efforts pour renforcer la coopération internationale dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée.

"Le Parquet populaire suprême du Vietnam a coopéré avec les services compétents des pays dans la région dans l'assistance judiciaire en matière pénale, ce qui a contribué au succès de la lutte contre le trafic de drogue et la traite humaine", a fait savoir Lê Minh Tri.

Il a suggéré que l'ASEAN et la Chine renforcent la coopération dans l’élaboration des accords bilatéraux et multilatéraux dans l'assistance judiciaire en matière pénale et l'extradition. "Les
États membres de l'ASEAN devraient perfectionner les procédures nécessaires pour mettre en œuvre la Convention de l'ASEAN sur la prévention et la lutte contre la traite humaine, en particulier des femmes et des enfants, améliorer l'efficacité de l'assistance judiciaire en matière pénale", a-t-il déclaré.

Les participants ont estimé que la criminalité transnationale dans la région, notamment le trafic de drogue et la traite humaine, ont tendance à augmenter et évoluent de façon complexe, avec des intrigues de plus en plus sophistiquées et dangereuses, portant atteinte gravement à la stabilité politique, à l’ordre et à la sécurité sociale. "La lutte efficace contre la criminalité transnationale demande une coopération étroite entre les pays", ont-ils dit.


À l'issue de la conférence, les parties ont signé une déclaration commune qui sert de base pour la coopération dans les temps à venir, dans laquelle elles ont convenu d'améliorer les compétences du personnel via la formation, le partage d'expériences dans l'application de la loi et la lutte contre la criminalité transnationale. Elles se sont également accordées pour augmenter les échanges d'informations et de données sur les crimes, rehausser l'efficacité de l'assistance judiciaire et de l'extradition, et améliorer les réglementations de la loi afin de faciliter la coopération bilatérale et multilatérale.
 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.