27/12/2016 17:45
Le gouvernement argentin a annoncé lundi 26 décembre la nomination d'une nouvelle équipe économique pour sortir la 3e économie d'Amérique latine de la récession.
>>Argentine: le FMI reprend les audits, après 10 ans d'interruption
>>L'Argentine propose aux "fonds vautours" de rembourser avec 25% de décote

Le président Mauricio Macri (droite) et le ministre des Finances et du Budget, Alfonso Prat-Gay, le 26 décembre à Villa La Angostura.
Photo : AFP/VNA/CVN

À la tête de l'économie depuis l'arrivée au pouvoir du président de centre-droit Mauricio Macri en décembre 2015, le ministre des Finances et du Budget, Alfonso Prat-Gay, a été poussé vers la sortie.

"Le président lui a demandé de démissionner. C'est une question de divergences politiques", a déclaré le chef du gouvernement, Marcos Peña, lors d'une conférence de presse.

Prat-Gay était en désaccord avec le président de la Banque centrale, Federico Sturzenegger, à qui il demandait de baisser les taux d'intérêt pour réactiver l'économie, alors que l'autorité monétaire maintient des taux élevés pour tenter de contenir l'inflation.

Luis Caputo, jusque-là secrétaire au Budget, devient ministre du Budget. Il était l'émissaire du gouvernement argentin pour la résolution du litige sur la dette avec les fonds "vautours", une affaire désormais classée après dix ans de bras de fer judiciaire.

La mission de Luis Caputo sera "d'obtenir des financements", a précisé le chef du gouvernement Peña. Nicolas Dujovne, un économiste renommé qui avait refusé d'entrer au gouvernement voici un an, devient ministre des Finances.

En 2017, l'Argentine est retournée sur les marchés de capitaux pour la première fois depuis la crise économique de 2001, quand le pays sud-américain s'était retrouvé en défaut de paiement.

Depuis le début de l'administration Macri, profitant d'un niveau d'endettement bas, l'Argentine a levé près de 50 milliards de dollars, faisant passer sa dette de 42% à 53% du PIB. La récession touche tous les secteurs de l'économie argentine, sauf l'agriculture qui a tiré profit de la baisse de la fiscalité sur les exportations de céréales et de soja.

C'est le premier remaniement ministériel au sein du gouvernement de M. Macri. L'Argentine, en récession comme son voisin brésilien, a entrepris en 2016 des réformes économiques, saluées par le FMI, mais douloureuses pour la population.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez l'ancien village de Duong Lâm

Première fête des fleurs de cerisiers de Dà Lat en février prochain La Fête des fleurs de cerisiers de Dà Lat 2017 aura lieu du 11 au 13 février, a annoncé lundi 16 janvier Lê Xuân Thanh, chef du Comité de gestion de la zone touristique du lac Tuyên Lâm.