27/11/2016 11:16
Le lac Hoàn Kiêm à Hanoï est le fil rouge reliant le passé au présent et un symbole lié à la vie des Vietnamiens. Il possède sa propre tranquillité et devient une destination pour des événements culturels les plus importants et un vestige touristique le plus visité de la capitale.
>>Le cœur de la capitale bat au rythme des mariages
>>La zone autour du lac Hoàn Kiêm devenue piétonne
>>Bilan du premier week-end sans voiture au lac Hoàn Kiêm

Le lac de l’Épée restituée, au cœur de la capitale.

Le lac Hoàn Kiêm (lac de l’Épée restituée) ou Hô Guom, se situe au centre de la capitale animée. Ce lac de 12 ha se trouve près des rues anciennes : Hàng Ngang, Hàng Dào, Hàng Khoai. Ce réservoir existe depuis longtemps. Autrefois, on l’a appelé Luc Thuy (l’eau verte) parce que l’eau était verte toute l’année. Jusqu’ au XVe siècle, on l’a baptisé lac  Hoàn Kiêm selon une légende.

Selon la légende, pendant la guerre contre les Chinois (les Ming)  (1417-1427), Lê Loi prit et dirigea le soulèvement Lam Son à Thanh Hoa. Il, par hasard, disposa d’une épée s’appelant Thuân Thiên (la Volonté du Ciel). Grâce à cette arme, Lê Loi et sa troupe libérèrent le pays. Au début de 1428, Lê Loi devint roi, baptisé Lê Thai Tô.

Un jour, quand le Dominateur fit une excursion sur le lac de Luc Thuy, une tortue surgit et demanda l’épée du roi. Lê Thai Tô la remit à la tortue, elle la pinça et plongea dans le réservoir. Le Régnant pensa que le Ciel la lui prêta pour lutter contre l’ennemi, à ce moment là, le pays fut paisible, il fallut la renvoyer à son hôte. Dès lors, le lac portait le nom de Hoàn Kiêm. Actuellement, chaque fois qu’on se rappelle de cette place, on pense immédiatement à cette légende transmise par des générations à d’autres qui présente la fierté de l’histoire nationale.

Destination à ne pas manquer à Hanoï

Ce site touristique attire des étrangers non seulement par son mythe mais aussi par son paysage. Le lac est attaché aux monuments architecturaux, par exemple la Tour de la Tortue, le pont de Thê Huc, le temple de Ngoc Son. La Tour de la Tortue a été construite à la fin du XIXe siècle (1884-1886) au centre du lac. Elle a certaines particularités ressemblant à l’architecture française. Elle porte le style étranger et traditionnel, français et vietnamien. La tour est la place où la Tortue s’expose au soleil et pond des œufs.

Le pont de Thê Huc (le pont du Soleil levant) qui joint le temple de Ngoc Son qui se trouve sur l’île des Perles, rend le culte au génie guidant le système des concours de lettrés, Van Xuong et à Trân Hung Dao, un général de Trân. Il a été bâti en forme incurvé sous la direction de Nguyên Van Siêu en 1865.

Le pont de Thê Huc qui donne au temple de Ngoc Son, situé au milieu du lac.

En outre, Thap But (la tour de Stylo), Dai Nghiên (l’Encrier) sont aussi des monuments significatifs. Sur la tour, on voit trois sinogrammes Ta Thanh Thiên (Écrire sur le Ciel bleu). Après la guerre, le pays a retrouvé la paix, on a rangé les épées et pris les stylos à la place pour créer un pays de la culture, de l’éducation et de la richesse. Cela devient l’inspiration pour de nombreux artistes : le peintre Nguyên Tu Nghiêm (réputée pour la peinture Le printemps au lac Hoàn Kiêm, le poète Nguyên Xuân Tu (poème Lac de l’Épée), le musicien Trân Hoàn (chanson Le soir au Hô Guom).

D’autres ouvrages autour du lac sont le temple Bà Kiêu ou la tour Hoa Phong. Ce réservoir apporte un charme non seulement par la couleur de l’eau, la beauté antique, la légende ancienne, mais aussi par des paysages autour du lac. Des barringtonias fleurissent, des saules doux, des lilas des Indes, des pelouses vertes, des parterres de fleurs… font la vivacité du lac. En ajoutant, le lac Hoàn Kiêm s’attache à la vie des habitants pour de nombreux côtés. Des gens se reposent sur des bancs et partagent des récits, des pensées.

Tous les jours, des personnes âgées, des adultes, voire des enfants y font des exercices, du jogging, de la course; s’amusent… Des couples se tiennent par la main en marchant autour du lac et prennent des photos. Des jeunes photographient, chantent, dansent et bavardent. Des vendeurs, des artistes vagabonds… Tous font une scène trépidante et paisible dans le cœur des individus.

Attachement à la vie des Hanoïens

Pourquoi des habitants de Hanoï se souviennent du lac de Hoàn Kiêm, et pas d'autres ? Parce qu’il est couvert par des rues animées où se trouvent des restaurants et des magasins. De plus, il est près des bureaux importants de Hanoï comme des comités, des sièges culturels, la poste… En outre, le réservoir n’est pas loin des rues anciennes où existe l’architecture française, près de la cathédrale Notre-Dame, du Grand Opéra de Hanoï. Une raison pour laquelle ce lac est lié à la vie quotidienne d’êtres humains, c’est la survie de la tortue bien qu’elle soit morte mais elle est en lien avec la légende.

Cette particularité crée la différence entre le lac Hoàn Kiêm et d’autres et impressionne les citoyens et les touristes. Pendant les jours fériés tels que le Jour d’indépendance ou le Nouvel An lunaire, le lac est paré pour inviter un grand nombre de visiteurs venant de toutes les régions pour s’y réunir pour la mémoire et la relaxation. Ce site demeure le lieu où se passent ces événements et des activités culturelles, sportives, artistiques comme des concours intéressants (des courses de cyclisme, d’athlétisme…), des spectacles, les feux d’artifices …

Le lac Hoàn Kiêm n’est pas le plus grand lac de Hanoï, mais il est associé à la vie et aux pensées des habitants. Le lac joue toujours le rôle irremplaçable d’un trait d’union entre le passé et le présent, un représentant de l’harmonie entre la modernité et l’ancienneté.

Texte et photos : Phùng Thi Lan Anh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.