11/10/2016 20:45
La secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, ont rencontré le 11 octobre des entreprises francophones à Hanoï. Ils ont souligné leur volonté de renforcer la coopération entre le Vietnam et les pays francophones.

>>La secrétaire générale de l'OIF attendue au Vietnam
>>Le Vietnam, exemple de croissance dans l’espace francophone

 

La secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean (droite), et le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, le 11 octobre à Hanoï.


La présence de la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, et l’organisation de cette rencontre avec des entreprises francophones «renforceront le partenariat entre entreprises vietnamiennes et francophones ainsi que la coopération économique au sein de la communauté francophone», a insisté Trân Tuân Anh, ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce. Et d’ajouter que «le développement de la coopération économique contribue à la solidarité et à la prospérité commune au sein de la Francophonie». Il s’agit là des contenus importants de la Stratégie économique francophone qui a été adoptée lors du Sommet de la Francophonie de 2014 organisé au Sénégal.

Le ministre vietnamien a souligné le rôle de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) sur certaines questions internationales relatives à la politique, à la culture, à la société. Ce rôle est «indéniable et très important», a souligné Trân Tuân Anh. En particulier, ces dernières années, l’OIF et ses pays membres ont déployé des efforts considérables pour intensifier la coopération économique. Cette dernière est considérée comme un facteur important pour renforcer la position internationale de la Francophonie. La Stratégie économique francophone vise à construire un espace économique qui privilégie les échanges commerciaux, la coopération et la solidarité, basé sur les coopérations Nord-Sud, Sud-Sud et tripartite Sud-Nord-Sud.

Un marché de 900 millions de consommateurs

 

Trân Tuân Anh remet des cadeaux à Michaëlle Jean.


Le ministre vietnamien a apprécié les «potentiels énormes» de développement économique de la communauté francophone avec ses 80 états membres et observateurs qui constituent un immense marché de plus de 900 millions de consommateurs. Ce qui représente 13,2% de la population mondiale et environ 13% du PIB mondial. Les échanges commerciaux entre les états membres de l’OIF en 2015 se sont établis à 688 milliards de dollars, soit plus de 20% des échanges commerciaux internationaux.

Trân Tuân Anh a informé Michaëlle Jean des acquis de l’économie vietnamienne. Après 30 ans de mise en œuvre de la politique de Renouveau, le Vietnam est devenu un pays en voie de développement à revenu intermédiaire. De 1986 à 2010, son PIB a connu une croissance annuelle moyenne de 7%. Malgré la récession économique mondiale, lors de la période 2011-2015, le PIB du Vietnam a enregistré une bonne croissance annuelle, de l’ordre de 6%. Le pays a signé plusieurs accords économiques importants dont l'A
ccord de partenariat transpacifique (TPP) et l’Accord de libre-échange avec l’Union européenne.


«Le gouvernement vietnamien s’engage à favoriser la coopération entre entreprises francophones et vietnamiennes», a insisté le ministre Trân Tuân Anh. Le pays souhaite aussi que l’espace francophone le soutienne dans ses activités économiques avec les pays membres. «Le Vietnam est prêt à jouer le rôle de passerelle entre l’espace francophone et les pays d’Asie-Pacifique», a affirmé Trân Tuân Anh.

Une histoire de résistance

 

Michaëlle Jean a apprécié les acquis économiques du Vietnam.


Lors de la rencontre avec des représentants d’entreprises francophones, Michaëlle Jean a exprimé son admiration pour l’«histoire de résistance» du Vietnam et les «nombreuses souffrances qu’il a dû surmonter». Pour elle, le Vietnam a traversé des étapes difficiles pour avancer et renaître en mobilisant son dynamisme et son énergie. «L’histoire du Vietnam ressemble à celle de mon pays natal, Haïti», a raconté Michaëlle Jean. «Quand vient la nuit, nous avons toutes les raisons d’être pessimistes comme les assauts du quotidien. Il nous faut puiser dans les premières lueurs de l’aurore un optimisme invincible. En Haïti, c’est vivre et résister par tous les moyens», a-t-elle exprimé.

Elle a également salué les investisseurs vietnamiens. «Tout de suite après le terrible séisme de 2010 en Haïti, Viettel (Groupe de télécommunications de l'Armée du Vietnam - NDLR) est arrivé et a été parmi les premiers à investir», s’est-elle souvenue. «Un ouragan vient de frapper Haïti alors que la population commençait à peine à mieux respirer. Et Viettel a annoncé que dès cette semaine, il enverrait au moins une centaine de techniciens pour que les activités reprennent. Je souhaitais vous dire merci», a poursuivi Michaëlle Jean.

Elle s’est déclarée «impressionnée» par les résultats de l’économie vietnamienne - «un pays parmi les leaders mondiaux dans les secteurs du thé, du café, des produits halieutiques, etc., avec le développement de secteurs industriels à forte valeur ajoutée, une progression considérable de l'industrie du bois, un essor du tourisme, une croissance remarquable des exportations et un afflux constant des investisseurs étrangers». Et de souligner le chiffre qui l’a le plus frappée, celui des 94.754 nouvelles entreprises recensées en 2015, pour un capital total de 601.000 milliards de dôngs, soit 26,7 milliards de dollars. «Ce chiffre est particulièrement important au moment même où notre organisation s’est dotée d’une stratégie économique, au moment où nous voulons tout mettre en œuvre pour renforcer et créer davantage d’échanges commerciaux et de synergies et de partenariats dans l’espace francophone», a-t-elle conclu.

 

Texte et photos : Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Noël 2016 à Hô Chi Minh-Ville Depuis début décembre, à Hô Chi Minh-Ville, les librairies, les supermarchés ou encore les magasins spécialisés en décorations… sont remplis de produits et autres décorations de Noël.