16/03/2017 11:48
La Russie, la Turquie et l'Iran sont convenus mercredi 15 mars à Astana de renforcer le mécanisme tripartite de surveillance des violations de cessez-le-feu en Syrie.
>>Russie, Turquie et Iran participeront à Astana aux prochains pourparlers de paix
>>Syrie : l'échec d'une trêve en cinq points

Des Syriens au milieu des décombres d'un immeuble dans le village de Kafranbel (province d'Idlib), le 9 mars. Photo : AFP/VNA/CVN

Les trois pays la Russie, la Turquie et l'Iran  continueront également à travailler à la détermination des lieux où se trouvent les terroristes.
  
Dans une déclaration commune, la Russie, la Turquie et l'Iran ont fait état de leurs échanges d'informations sur les violations de cessez-le-feu et de leur décision de réduire le niveau des violences perpétrées en améliorant l'efficacité du mécanisme de surveillance tripartite.
  
Le chef de la délégation russe, représentant spécial du président russe pour la Syrie, Alexander Lavrentiev, a dit que la Russie, la Turquie et l'Iran ont travaillé avec le plus grand soin et la plus grande efficacité à l'amélioration du mécanisme de surveillance des violations, qui est une question extrêmement importante et qui est loin d'être simple. 
  
"La question de la détermination des lieux est très importante et les discussions sur ce point ont duré longtemps'', a dit M. Lavrentiev lors d'un point de presse à Astana.
  
Les prochaines négociations de paix à Astana sont prévues les 3 et 4 mai.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Promotion du tourisme de Dà Nang lors de l'APEC 2017 Plus de 10.000 délégués internationaux, dont de nombreux hauts dirigeants des 21 économies membres de l’APEC, 1.000 dirigeants d'entreprises internationales, participeront à la Semaine de haut rang de l'APEC 2017 du 5 au 11 novembre dans la ville de Dà Nang (Centre).