18/03/2017 21:25
Un centre de recherche et de transfert des technologies de la croissance verte a été mis en chantier, le 17 mars, dans le district de Bac Ai, province de Ninh Thuân ( Sud).

>>Soc Trang et le Japon renforcent la coopération dans l’agriculture bio
>>Agriculture bio : Y-Farm reçoit une subvention américaine

 

Cérémonie de mise en chantier du centre de recherche et de transfert des technologies de la croissance verte. Photo : Công Thu/VNA/CVN 


Le centre de recherche et de transfert des technologies de la croissance verte s’inscrit dans la deuxième phase d’un projet de recherche et d’investissement dans les technologies vertes et à faible émission de gaz à effet de serre (GES) que déploient ensemble le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et le Comité populaire de la province de Ninh Thuân. Son financement s’élève à 56 milliards de dôngs prélevés sur le budget d’État réservé au Programme national cible de lutte contre le changement climatique.

Le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Hoàng Van Thang, a affirmé qu’un tel établissement de recherche était très nécessaire dans le contexte où la province veut faire de l’agriculture biologique un secteur de pointe.

À l’heure actuelle, les autorités locales sont en train de mettre en œuvre de nombreuses politiques incitant les agriculteurs à convertir leur exploitation en une agriculture biologique à haute efficacité économique qui permet d’économiser l'eau d’irrigation et de s’adapter au changement climatique.

Le centre qui sera inauguré en décembre 2018, a pour maître d’ouvrage l’Académie des ressources en eau du Vietnam (VAWR) relevant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Outre Ninh Thuân, le projet de recherche et d’investissement dans les technologies vertes et à faible émission de GES se réalise aussi à Hai Duong, Hanoï (Nord) et Hô Chi Minh-Ville (Sud).


NDEL/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français