27/11/2016 18:44
Ces dernières années, la province de Bac Ninh (Nord) a parfaitement su tirer parti du programme national d’approvisionnement en eau propre puisque 98% de ses foyers ruraux en sont désormais pourvus.
>>Fourniture d'eau potable à six provinces touchées par des catastrophes
>>Pour que toute la population de Hô Chi Minh-Ville bénéficie de l’eau propre

Le système de traitement des eau usées à Bac Ninh (Nord).
Photo : bacninh.gov.vn

Selon un bilan établi fin 2015, la province de Bac Ninh a lancé 36 projets d’approvisionnement en eau propre. 50.500 foyers, très exactement, en ont été et en demeurent les bénéficiaires. Financièrement parlant, ces projets ont pu être mis en œuvre grâce à des crédits de la Banque mondiale, mais aussi grâce à des cotisations impliquant l’ensemble de la population locale. Ils auront en tout cas permis d’améliorer les conditions d’existence en milieu rural, de réduire les écarts de développement entre les villes et les campagnes, mais aussi et peut-être surtout de susciter une prise de conscience collective en matière d’eau propre et d’hygiène environnementale.

Nguyên Dang Khang, directeur adjoint de la société An Thinh, qui justement est en train de construire une usine d’épuration d’eau dans la commune de Tuong Giang, à proximité de la ville de Tu Son, explique : «Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités locales. À ce jour, nous fournissons de l’eau propre aux six hameaux de la commune de Tuong Giang. Tous les foyers ont désormais accès à l’eau propre».

Ces dernières années, Bac Ninh a enregistré une forte croissance économique, une croissance qui s’est traduite par l’apparition de zones industrielles et de nouvelles entreprises, d’où un besoin accru en eau propre. Nguyên Anh Tuân est directeur-adjoint de la société d’installations électriques de Hanoï. Il construit lui aussi une usine d’épuration d’eau, mais dans le district de Thuân Thành, cette fois. Nguyên Anh Tuân explique : «Il est clair qu’il y a un besoin très réel en eau propre, aussi bien de la part des entreprises que de celle des habitants. C’est d’ailleurs ce qui nous a décidés à investir dans ce projet».

Bac Ninh s’est fixée pour objectif d’être en mesure de fournir de l’eau propre à 100% de ses habitants ruraux dès le 1er semestre de 2017.
Photo : Internet

Bac Ninh s’est fixée pour objectif d’être en mesure de fournir de l’eau propre à 100% de ses habitants ruraux dès le 1er semestre de 2017. Une ambition démesurée ? Non, si l’on en croit Nguyên Dông Thap, directeur du Centre d’approvisionnement en eau propre et d’hygiène environnementale de Bac Ninh, pour qui il suffit d’accélérer la construction des usines d’épuration en mobilisant les capitaux des entreprises et en lançant des cotisations auprès de la population.

Nguyên Dông Thap fait savoir : «Sur les 97 communes que compte la province, 52 profitent d’investissements apportés par des entreprises. À ce jour, 26 communes sont déjà pourvues d’usine d’épuration; les autres devraient l’être à la fin de l’année, ce qui fait qu’au deuxième semestre de 2017, 100% des communes rurales de Bac Ninh auront en principe accès à l’eau propre».

Bac Ninh encourage les entreprises privées et toute la société à investir dans les ouvrages d’approvisionnement en eau propre. «Nous ne connaissons la valeur de l’eau que lorsque le puits est sec», dit un proverbe anglais. Eh bien à Bac Ninh, désormais, on connaît la valeur de l’eau et gageons qu’avant que les puits ne soient à sec... il coulera beaucoup d’eau sous les ponts !

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.