01/10/2016 18:25
La présidente de l'Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân, a prononcé le 30 septembre son discours lors de la première session plénière de la 37e Assemblée générale de l'Assemblée inter-parlementaire de l'ASEAN (AIPA-37), au Myanmar.
>>Nguyên Thi Kim Ngân salue les apports de la diaspora vietnamienne au Myanmar
>>La présidente de l’AN du Vietnam rencontre le président du Myanmar
>>La présidente de l'AN vietnamienne rencontre le secrétaire général de l'UIP

La présidente de l'AN du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân, prononce son discours à la première session plénière de l'Assemblée générale de l'AIPA-37.
Photo : Trong Duc/VNA/CVN

Nguyên Thi Kim Ngân a souligné la nécessité de respecter la tendance de développement commun et les avis des pays membres de l'ASEAN et le droit international, ainsi que d'instaurer une confiance mutuelle et le respect des intérêts de chacun.

Ce sont les règles principales pour la paix, la prospérité et la durabilité, a-t-elle affirmé, précisant qu'en Asie, l'ASEAN est un élément actif qui forme la structure régionale et promeut la connectivité. Durant son processus de développement, l'ASEAN doit favoriser la solidarité et l'union et affirmer son rôle central dans le règlement des questions régionales.

Elle a exprimé son inquiétude devant les défis communs comme le terrorisme, la pollution de l'environnement, le changement climatique, la situation en Mer Orientale... Elle a ​salué les résultats des conférences de l'ASEAN, dont la 44e conférence ministérielle qui a insisté sur la prise de mesures pacifiques pour faire face à la question de la Mer Orientale, notamment le respect du droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 ainsi que les documents conclus entre l'ASEAN et les parties (Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, le Code de conduite en Mer Orientale qui devrait être adopté prochainement).

Nguyên Thi Kim Ngân s'est réjouie du développement impressionnant de l'ASEAN ​en une cinquantaine d'années, passant d'une association ​de cinq pays à une communauté de dix membres, ayant des relations étrangères de plus en plus larges. L'ASEAN d'aujourd'hui est une communauté respectueuse du droit, solidaire et capable de ​faire face effectivement à de nouveaux défis de sécurité, une communauté unie, dynamique et compétitive où l'homme est au centre et où les droits de l'homme et le bien-être social sont assurés.

Durant son processus de poursuite de ces objectifs, l'ASEAN est bien soutenue par l'AIPA.

Depuis sa fondation il y a 40 ans, l'AIPA se développe continuellement et soutient toujours l'édification de la Communauté de l'ASEAN. Il est nécessaire de développer plus fortement l'AIPA ​afin qu'elle puisse pousser le gouvernement des pays membres ​à mettre en œuvre les engagements de la Vision de l'ASEAN 2025, et à encourager la participation des populations à ces activités. L'AIPA doit renforcer son rôle de supervision de l'application des plans de coopération au sein de l'ASEAN, et de ceux entre l'ASEAN et ses partenaires.

Des propositions du Vietnam pour une
AIPA animée et une ASEAN progressiste



L'Assemblée nationale du Vietnam salue le thème de l'AIPA-37 "L'AIPA animée pour une Communauté de l'ASEAN progressiste" comme son agenda, et respecte pleinement les résolutions de l'AIPA-37. Le Vietnam poursuit sa politique étrangère d'indépendence, d'autonomie, de multilatéralisation et de diversification des relations avec les pays, tout en étant actif, dynamique et responsable devant les questions régionales et internationales, contribuant à renouveler les activités de l'Assemblée inter-parlementaire de l'ASEAN pour une AIPA animée et une ASEAN progressiste.
 
Dans cet esprit, Nguyên Thi Kim Ngân a proposé :

Premièrement, d'accorder de l'importance aux règles et normes de conduite de l'ASEAN, de respecter le droit international, d'empêcher les conflits et de mettre en œuvre la Vision de l'ASEAN 2025.

Deuxièmement, de coopérer dans la mise en œuvre de l'agenda de l'ASEAN sur l'environnement durable et le changement climatique après 2015, ainsi que d'adopter et d'appliquer le Plan d'action stratégique de l'ASEAN sur la coopération dans l'environnement pour la période 2016-2025.

Troisièmement, d'accélérer le Plan d'action stratégique de l'ASEAN pour le développement des PME, d'améliorer les capacités des entrepreneurs dans l'accès aux ressources financières et ​à des technologies appropriées respectant l'environnement.

Quatrièmement, de renforcer la coopération dans les technologies de l'information, de profiter de l'assistance technique et financière des partenaires de dialogue.

Cinquièmement, d'élever la prise de conscience de la population sur les intérêts de la Communauté de l'ASEAN, et de l'encourager à participer à son édification.

Enfin, d'accélérer la ratification et l'application des accords et textes juridiques de l'ASEAN.

En conclusion, Nguyên Thi Kim Ngân s'est déclarée convaincue que l'AIPA-37 réussirait, et a souhaité un développement soutenu de l'AIPA et un développement stable et durable de l'ASEAN.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines