14/11/2016 18:40
Le Vietnam, le plus grand exportateur mondial de noix de cajou, pourrait accroître ses part de marché en améliorant la qualité de ses produits.
>>Le Vietnam reste le premier exportateur mondial du noix de cajoux
>>Ouverture de la conférence sur l’économie extérieure de 2016

La demande mondiale ​de noix de cajou affichait une nette tendance ​à la hausse ces dernières années. Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Cette recommandation a été proposée lors de la 8e conférence internationale de la noix de cajou tenue récemment dans la ville centrale de Dà Nang.

​Dans son intervention, Ranjeet Wallia, président et directeur exécutif du groupe canadien Chi Commodities Handlers, a estimé que la demande mondiale ​de noix de cajou affichait une nette tendance ​à la hausse ces dernières années. "Concrètement, la demande en noix de cajou aux États-Unis a connu une croissance de 53% depuis 2010, et ce produit est la deuxième graine la plus consommée dans ce pays. En représentent 32% des exportations nationales de ce produit, ​les Etats-unis sont aussi le premier importateur du Vietnam", a-t-il ajouté.

L’importance de la garantie de la sécurité
et de l'hygiène alimentaires


Joseph Lang, directeur exécutif de la compagnie Kenkko House, l'une des grandes entreprises européennes spécialisées dans les fruits et graines séchés, a déclaré que la demande de noix de cajou en Union européenne (UE) ne cesserait d’augmenter dans les temps à venir, les consommateurs étaient plus conscients de la valeur nutritive de cette graine. Il a toutefois souligné l’importance de la garantie de la sécurité et de l'hygiène alimentaires, notamment pour des produits exportés vers des marchés exigeants comme les États-Unis et l’UE. Par conséquent, selon lui, le Vietnam devrait parler d'une même voix avec l’UE en matière de qualité de produits pour exploiter les opportunités de coopération et maintenir la croissance dans ce marché potentiel.

Nguyên Duc Thành, président de l’Association nationale de la noix de cajou (Vinacas), a ​affirmé que l'industrie de la noix de cajou était confrontée à un risque élevé en raison de sa dépendance massive aux matières premières importées, ce qui faisait obstacle aussi aux transformateurs et aux exportateurs dans le contrôle de la qualité, de la sécurité et de l'hygiène alimentaires.

Entre janvier et octobre, le Vietnam a importé 913.000 tonnes de noix de cajou brute pour un montant de 1,4 milliard de dollars, soit une croissance respective de 17% et de 39% en variation annuelle. Cette année, les importations nationales de ce produit brut pourraient atteindre un million de tonnes, soit 65% de la demande nationale.

"Cependant, la qualité de la noix de cajou brute importée d'Afrique cette année était plus faible par rapport à 2015, ​ce qui a porté préjudice aux exportateurs vietnamiens", a indiqué Bach Khanh Nhut, vice-directeur de la compagnie Vinacontrol.

Face à cette situation, Vinacas a lancé une campagne de production "plus verte et plus propre" dans la production, la transformation et le commerce de cette graine. Précisément, l’association envisage de créer un club réunissant des entreprises pionnières dans la production de la noix de cajou propre au Vietnam. Elle a également demandé aux entreprises nationales de classer les différentes catégories de produits en fonction de leur origine, car la noix de cajou d’origine vietnamienne répond parfaitement aux normes de sécurité sanitaire des aliments.

Dans les temps à venir, l'association devrait travailler avec les partenaires africains pour proposer la mise en place de l’appellation d’origine des produits. Le Vietnam représente actuellement la moitié des exportations mondiales de la noix de cajou et demeure aussi le premier exportateur de ce produit depuis ​dix ans. ​Elle est exportée vers 80 pays et territoires, dont les États-Unis, l'Europe et la Chine.
 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.