16/10/2016 07:27
La maison sur pilotis des Thai, une ethnie minoritaire montagnarde, marque de son empreinte les paysages de la région Nord-Ouest.
>>La culture de minorités ethniques sous protection
>>La culture de l’ethnie Mông à l'honneur en novembre prochain

En fin d’année, lorsque les pêchers et pruniers fleurissent, c’est le moment pour les Thai de construire une nouvelle maison sur pilotis.
Photo : Thông Thiên/VNP/CVN

Pour préparer la construction de leur habitat, les Thai font des réserves de bois pendant plusieurs années. Ils choisissent aussi un jour faste pour la mise en chantier qui intervient, en général, en fin d’année.

La construction fait appel à du bois précieux tels que le "lim" (bois de fer).
Photo : Thông Thiên/VNP/CVN

Selon une légende, c’est le génie de la Tortue qui leur a appris à construire la maison sur pilotis, pour se protéger des intempéries et des bêtes féroces. C’est pour cette raison que la toiture a la forme d’une carapace bombée, les quatre colonnes aux quatre coins représentant les quatre pattes du chélonien.

Une trentaine de jeunes villageois participent à la construction d’une maison sur pilotis.  
Photo : Tât Son/VNP/CVN

Chez les Thai, lorsqu’un enfant se marie, la famille construit pour le couple leur habitation. Les Thai veillent de près au respect des règles de la géomancie. Ainsi, la façade doit-elle faire face à un champ, un fleuve ou une rivière, et l’arrière est adossé à la montagne.

La toiture est la partie la plus importante de la bâtisse.  
Photo : Thông Thiên/VNP/CVN

En général, pour construire une maison sur pilotis à cinq pièces, les Thai préparent du bois pendant une décennie. C’est en fin d’année, lors d’un jour faste choisi par le propriétaire, que ce dernier invite ses proches et les villageois à venir monter son habitation. Les travaux ne durent qu’une semaine. 
    
Un siècle, c’est la longévité moyenne d’une maison sur pilotis des Thai.
Photo : Thông Thiên/VNP/CVN
                             
VNP/CVN

                                                                                                                                                






 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Il est temps d’aller admirer les fleurs au Nord-Ouest Novembre est le mois idéal pour se rendre dans la région Nord-Ouest afin d’admirer des floraisons spectaculaires, surtout celles de sarrasins, de crucifères et de tournesols mexicains. En route!