28/05/2017 08:10
Située au cœur du Vieux quartier de Hanoï, la maison commune de Dông Lac est sortie de sa torpeur. C’est désormais un espace dédié à l’artisanat et à la culture vietnamienne, qui attire un nombre croissant de visiteurs.
>> Hanoï veut faire du tourisme un fer de lance de son économie
>>Maison commune de Dông Lac, un nouvel espace culturel pour les amoureux du patrimoine
>>Le yêm, la beauté de l’habillement des Vietnamiennes d’autrefois

La maison commune de Dông Lac se trouve au 38, rue Hàng Dào, Hanoï.

Avec sa façade jaune claire, la maison commune de Dông Lac, sise au 38 Hàng Dào, détonne un peu dans l’enfilade de boutiques de vêtements. Moins tape-à-l’œil que celles-ci, le bâtiment séculaire cache en son sein des richesses insoupçonnées.

Selon les archives, cette maison commune fut construite sous le règne des Lê postérieurs (XVIIe siècle). Elle était alors dédiée aux génies-gardiens de la capitale Thang Long : Cao Son (en charge du sud), Linh Lang (ouest) et Bach Ma (est). Ce lieu était aussi, à cette époque, le marché des cache-poitrines (yêm) en soie. En 1856, sous le règne du roi Tu Duc, elle fut restaurée. En 1941 (15e année du règne de Bao Dai), elle fut reconstruite, avec deux étages.

Le rez-de-chaussée était l’habitation familiale, le 1er  étage renfermait un autel. Là, on trouve encore une stèle en pierre de plus de 150 ans (une rareté pour une maison commune à Hanoï) ainsi que de beaux motifs d’ornement  à l’effigie de têtes de dragon sur la porte.

Nombre de touristes ont souligné le caractère «vraiment impressionnant» de l’espace dédié aux objets laqués à Dông Lac.

De 1956 à 1999, la bâtisse fut transformé en magasin. En 2000, elle a été sélectionnée dans le cadre d’un projet franco-vietnamien de coopération dans la préservation et la restauration du Vieux quartier entre Hanoï et Toulouse. En 2004, elle a été classée monument national. Bien qu’ouverte au public depuis cette année-là, elle attirait peu de visiteurs. Les choses ont changé il y a quelques mois avec la naissance d’un espace culturel en son sein, fruit d’un partenariat public-privé entre le Service municipal du tourisme et la sarl Tam Son. 

La laque à l’honneur

Ce partenariat a permis de redorer le blason de la vieille bâtisse endormie. Si le 1er étage est resté inchangé avec ses autels, ses brûle-parfums et ses boiseries patinés par les siècles, le rez-de-chaussée, lui, a été entièrement réaménagé avec, notamment, une magnifique collection d’objets laqués. Tous les vendredis de la 2e semaine de chaque mois, la Sarl Tam Son y organise une rencontre autour de la culture vietnamienne, animée par un chercheur ou un artiste. Des artisans viennent aussi régulièrement y exposer leur savoir-faire.

Les visiteurs, tant vietnamiens qu’étrangers, ne tarissent pas d’éloges. C’est en se promenant dans le Vieux quartier que Nguyên Thi Minh et Trân Thi Huong Hai, de Hô Chi Minh-Ville, sont tombées par hasard sur ce lieu : «Nous sommes très impressionnées par la beauté des produits artisanaux exposés. Et l’accueil est chaleureux», confie Mme Minh.

Ici, les touristes peuvent acheter des produits laqués comme souvenir.

Même les habitants locaux sont épatés, à l’image de M.Thang, domicilié à quelques encablures de là, rue Hàng Ngang : «J’habite dans le Vieux quartier. Je connaissais bien sûr la maison mais je découvre aujourd’hui sa nouvelle physionomie. Je suis vraiment épaté par  la manière d’y présenter la culture vietnamienne».

Nombre  de touristes étrangers  ont laissé des commentaires élogieux dans le livre d’or. «Quelle beauté, quel calme, quelle sérénité ! Un endroit hors du temps pour apprécier les beautés de cet artisanat, de la laque. Bravo !», a écrit Virginie, le 22 avril. «Pour un photographe, cette maison est magnifique. De part sa restauration, son design et son architecture. Félicitations !», a écrit Laurent, le 20 mars.

Texte et photos : Bùi Phuong/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Parc national de Tràm Chim, un site touristique célèbre de Dông Thap Nguyên Ngoc Thuong, directeur du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Dông Thap (Sud), fait savoir que sa localité compte actuellement sept sites touristiques dont le Parc national de Tràm Chim qui est jugé comme le plus renommé.