16/06/2017 11:11
Un forum de l’industrie auxiliaire vietnamienne a eu lieu le 15 juin à Hanoï, sous les auspices de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) et du Département de promotion du commerce du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce.
>>Industries auxiliaires et technologies de l’information s’exposent à Hanoï

Selon la JETRO, plusieurs filières industrielles se développent rapidement au Vietnam, notamment l’électronique. De grandes sociétés telles que Panasonic et Intel ont des usines au Vietnam. Les sociétés vietnamiennes, elles, continuent de remporter de nouvelles commandes. L’année dernière, les exportations de pièces détachées de téléphones portables et de téléphones ont grandement contribué à la diminution du déficit commercial du Vietnam. Cette année, elles devraient dépasser 40 milliards de dollars.

Le Vietnam cherche à attirer davantage des investisseurs dans l’industrie auxiliaire. Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

Lors du forum, le représentant en chef de la JETRO à Hanoï, Kitagawa Hironobu, a affirmé l’intérêt croissant des sociétés japonaises pour le Vietnam. Cependant, les entreprises japonaises en opération au Vietnam doivent importer des matières premières de pays voisins tels que la Thaïlande et la Chine, ce qui entraîne une augmentation des coûts et des risques. C’est pourquoi le représentant en chef de la JETRO a appelé les entreprises vietnamiennes à chercher à augmenter la valeur ajoutée de leurs produits pour s’adapter aux commandes et mieux participer à la chaîne mondiale dans l’industrie auxiliaire.

Partageant cet avis, le président de l’Association de l’industrie électronique du Vietnam (VEIA), Luu Hoang Long, a indiqué que bien que le Vietnam soit plus attractif aux yeux des investisseurs dans l’industrie auxiliaire, il doit faire face à nombre de défis et que l’Inde, avec ses politiques privilégiées, est son plus grand concurrent en termes d’attrait des capitaux étrangers.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.