07/10/2016 15:11
Des experts français sont prêts à aider l'Hôpital général de la ville de Cân Tho (Sud) dans l'application de techniques médicales de pointe, a affirmé le 4 octobre Jean-Patrick Lajonchère, fédérateur à l’export dans le domaine de la santé, qui inspectait la mise en œuvre d'un projet français d'équipements médicaux financés par des APD.
>>Vers une coopération franco-vietnamienne durable et efficace
>>Sanofi conclut un nouveau partenariat stratégique avec Vinapharm

Hôpital général de la ville de Cân Tho (Sud).
Photo : CTV/CVN

Au cours de sa visite d'inspection, Jean-Patrick Lajonchère a salué l'utilisation efficace des équipements dans les diagnostics et les traitements médicaux, au service des patients de la localité et de la région.

Selon le directeur de l'hôpital Lê Quang Vo, le projet a permis au personnel de l'hôpital d'appliquer des techniques de pointe, améliorant ainsi la qualité de ses services.

Le ministère de la Santé examinera le 15 octobre les capacités de l'hôpital dans la conduite de plusieurs chirurgies cardiaques en utilisant des équipements que la France a financés par le biais des aides publiques au développement (APD), a-t-il dit.

L'Hôpital général de la ville de Cân Tho, d’un coût de 850 milliards de dôngs (38,3 millions de dollars), a été mis en service le 21 septembre 2014. Couvrant 2,48 ha, il possède 500 lits et près de 600 professionnels de la santé.

Le projet d'équipement a été lancé en 2013 avec un budget total d'environ 22 millions d'euros (24,5 millions de dollars), dont 19,5 millions d'euros d'APD de la France.

L'hôpital a été équipé de plus de 3.000 machines de pointe, dont une imagerie par résonance magnétique (IRM), un scanner de tomographie par ordinateur (CT), un dispositif à rayons X soustraction angiographie numérique (DSA) et des machines de dialyse.
 
CPV/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines