03/05/2017 16:40
La fête du Génie Gióng ou Thánh Gióng (Saint Gióng), héros national légendaire, l'un des quatre Immortels selon les croyances vietnamiennes, a solennellement été organisée mardi 2 mai au site national spécial de Phù Dông, dans la commune de Phù Dông du district de Gia Lâm, en banlieue de Hanoï, lieu de naissance du personnage.
>>Chaleur et convivialité pour la fête de saint Giong
>>Le temple de Sóc, une destination incontournable de Hanoi

La fête du Génie Gióng a lieu chaque année au 4e mois lunaire.
Photo : Minh Duc/VNA/CVN

La fête du Génie Gióng a lieu chaque année au 4e mois lunaire. C'est la deuxième plus grande fête populaire au Vietnam après celle des rois fondateurs Hùng à Phú Tho (Nord).

Elle inclut des rites traditionnels tels que les cérémonies d'illumination, de procession, d'offrande d'encens et de fleurs de bambou.

Plusieurs jeux traditionnels et spectacles artistiques sont organisés à cette occasion.

Les Vietnamiens honorent le héros mythique Thánh Gióng, génie et saint, qui aurait défendu le pays contre les ennemis étrangers ; il est vénéré en tant que protecteur des moissons, de la paix du pays et de la prospérité de la famille.

Les fêtes du temple de Phù Dông reproduisent symboliquement ses exploits, à travers la conduite d’un cheval blanc dans une bataille et l’orchestration d’une danse du drapeau complexe qui symbolise la bataille proprement dite. De jeunes hommes reçoivent un entraînement complet pour tenir les rôles de commandants gardiens du drapeau, du tambour, du gong, de l’armée et des enfants, tandis que 28 petites filles âgées de 9 à 13 ans sont choisies pour jouer les généraux ennemis.

Les mouvements de danse du commandant gardien du drapeau ainsi que le son du tambour et du gong évoquent le déroulement de la bataille ; des papillons en papier s’envolent du drapeau pour disperser symboliquement les envahisseurs. L’arrivée des pluies après la fête est considérée comme une bénédiction du saint pour une récolte abondante.

Les fêtes Gióng des temples de Phù Dông et de Sóc Son du Vietnam ont été reconnues en tant que patrimoine culturel immatériel de l'Humanité lors de la 5e réunion du Comité intergouvernemental de l'UNESCO, qui a eu lieu le 16 novembre 2010 à Nairobi, capitale du Kenya.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte du Festival du chant des amateurs du Sud

Les plages du Vietnam parmi les moins chères du monde En ce qui concerne le coût des repas, de la crème solaire... les plages du Vietnam sont parmi les moins chères du monde, selon l’indice des prix à la plage réalisé par Telegraph Travel sur 310 plages de 70 pays.