18/11/2016 11:37
L’Union des organisations d’amitié du Vietnam (UOAV) contribue depuis 66 ans aux activités de la diplomatie populaire, au service du maintien de la paix et du développement national.
>>La diplomatie populaire promeut le Vietnam et les Vietnamiens
>>La diplomatie populaire axée vers la paix et le développement
>>L’Union des associations d’amitié du Vietnam, grand acteur de la diplomatie populaire

Le vice-président de l’Union des organisations d’amitié du Vietnam, Dôn Tuân Phong, lors de la célébration du 66e anniversaire de sa Journée traditionnelle.

Une cérémonie pour fêter le 66e anniversaire de la Journée traditionnelle de l’Union des organisations d’amitié du Vietnam (17 novembre 1950) a été organisée le 17 novembre à Hanoï.

«Au fil du temps, sous la direction du Parti communiste du Vietnam (PCV) et du partenariat entre la Commission centrale des relations extérieures du PCV et le ministère des Affaires étrangères, les activités de l’UOAV ont obtenu des résultats encourageants», a affirmé le vice-président de l’Union, Dôn Tuân Phong,

Et d’ajouter que ces activités font partie intégrante des affaires extérieures du Vietnam et jouent un rôle important dans les mouvements pacifiques de la région et du monde. «Leur but est de renforcer la compréhension mutuelle entre les peuples vietnamien et du reste du monde, ainsi que de tirer profit des soutiens des organisations et individus étrangers en faveur du Vietnam», a-t-il souligné.

Toujours selon lui, depuis 1992, l’UOAV est devenue une organisation sociopolitique indépendante suite à la scission de la Comission centrale des affaires extérieures du PCV. «Depuis cette date, nous ne cessons de nous développer, contribuant grandement aux activités de la diplomatie populaire et au Dôi moi (Renouveau) du pays», a-t-il confirmé.

Une centaine d’associations membres

Célébration de la 66e Journée traditionnelle de l’Union des organisations d’amitié du Vietnam.

Dôn Tuân Phong a informé à cette occasion que les Associations d’amitié Vietnam - États-Unis et Vietnam-Chine ainsi que le Comité de la paix du Vietnam avaient été les premières organisations membres de l’UOAV à avoir vu le jour, en 1950.  

«Aujourd’hui, nous totalisons 113 associations membres. Outre les Associations d’amitié bilatérale, l’UOAV en a fondé des multilatérales comme les Associations d’amitié Vietnam-ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), Vietnam - Amérique latine et Vietnam-Afrique», a-t-il précisé. Elles ont organisé de nombreux programmes permettant de renforcer la compréhension entre les peuples.

Par le biais de ses activités politiques, l’Union des organisations d’amitié du Vietnam a établi des relations avec plus d’un millier d’ONG étrangères de 30 pays et territoires. En 15 ans, ces ONG ont versé environ 3,5 milliards de dollars dans des dizaines de milliers de projets de lutte contre la pauvreté, de protection de l’environnement, de santé, d’éducation… au Vietnam, surtout dans les régions reculées.

L’Union privilégie le développement des mass-médias au service de ses activités de diplomatie populaire. Elle a créé et détient le magazine Hữu Nghị (L’Amitié), le journal Thời Đại (Le Temps), le site de l’UOAV, les magazines Việt-Mỹ (Vietnam - États-Unis) relevant de l’Association d’amitié Vietnam - États-Unis, et Bạch Dương (Le Peuplier blanc) relevant de l’Association d’amitié Vietnam-Russie.

Grâce à ces résultats, l’UOAV a reçu de nombreuses distinctions tant au niveau national qu’international, dont l’Ordre Hô Chi Minh.

Dans les temps à venir, l’UOAV s’affirmera davantage encore son rôle dans le processus d’intégration internationale du pays.

Texte et photos : Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.