11/02/2017 15:16
Comme chaque année, à l’arrivée des premiers jours lunaires, les habitants de la province de Phu Yên (Centre) se pressent de voir la course hippique. Pour l’occasion, les agriculteurs deviennent les jockeys et les chevaux qui transportent les marchandises deviennent leurs destriers.

>>La course hippique de Bac Hà
>>Course hippique épique à Phu Yên
 

La course hippique Go Thi Thùng, une activité sportive traditionnelle de Phu Yên. Photo : Xuân Triêu/VNA/CVN


Dès l’aube, les habitants de Phu Yên se rendent à l’hippodrome Go Thi Thùng dans la commune d’An Xuân (district de Tuy An) pour assister à la course. Go Thi Thùng est l’un des deux seuls endroits du pays où les courses hippiques traditionnels se déroulent.

Le nouvel hippodrome de Binh Duong  
 
L’hippodrome Phu Tho (Hô Chi Minh-Ville), l’unique établissement professionnel au Vietnam, a fermé ses portes en 2011. Heureusement, l’inauguration de la nouvelle piste dans la zone touristique de Dai Nam à Thu Dâu Môt (province de Binh Duong, Sud) a apporté un nouveau souffle aux passionnés de la course hippique à l’occasion du Têt traditionnel. Cela attire d’autant plus la participation de nombreux jockeys anciens de l’hippodrome Phu Tho. Plus précisément, 32 anciens cavaliers de ce dernier et six nouveaux sont présentement en lice à Dai Nam. Hormis les courses hippiques, l’hippodrome de Dai Nam propose par ailleurs des courses de chien, de moto, de go-kart, et même des jeux de jet ski et de fly-board sur le tbassin à proximité de plus de 10.000 m² d’eau.

À 09h00, la course débute. Trente-deux chevaux sont sur la piste et partent au galop. «Bien que les chevaux en compétition soient des chevaux de bât, la course s’avère professionnelle», dit Nguyên Van Dinh, résident de la ville Tuy Hoà. «Moi et mes amis venons de la province de Khanh Hoà (Centre) et sommes aussitôt présents. Nous reviendrons comme toujours à chaque futures éditions», partage Huynh Thi Kim Dung, une spectatrice.

La course hippique Go Thi Thùng est apparue au Vietnam à l’époque coloniale française (1884-1945). Elle est maintenant devenue une des activités culturelles et sportives les plus fréquentés dans la province de Phu Yên. Les chevaux en compétition sont ceux utilisés pour transporter les marchandises et les produits agricoles des locaux, qui deviennent leurs cavaliers.

«Les spectateurs nous encourageant énormément. Nous sommes très enthousiaste de la course», confie Nguyên Huu Chi, chef de l’équipe de la commune d’An Hiêp (district de Tuy An). Cet homme, dans la soixantaine, a participé à l’évènement une dizaine de fois.

Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français

Festival du marché de l'amour de Khâu Vai à Hà Giang Une myriade d'activités mettant en vedette la culture unique des groupes ethniques minoritaires est prévue lors du festival du marché de l'amour de Khâu Vai, qui est organisé du 25 au 27 mars dans la commune de Khâu Vai, district de Mèo Vac, province de Hà Giang.