30/10/2016 22:08
Lors de la conférence de presse périodique du gouvernement, samedi après-midi 29 octobre, à Hanoï, plusieurs questions pressantes dans la vie sociopolitique du pays ont été éclaircies par les organismes compétents.
>>Pour accomplir les tâches socio-économiques de 2016
>>Gouvernement : conférence de presse portent sur des questions brûlantes
>>Le gouvernement renforce les mesures de lutte contre la sécheresse et la salinisation

Conférence de presse périodique du gouvernement, le 29 octobre à Hanoï.
Photo : Doan Tân/VNA/CVN

Concernant l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Vu Huy Hoàng, le ministre et président du Bureau gouvernemental, Mai Tiên Dung, a annoncé que la Commission de contrôle du Comité central du Parti avait demandé de le rappeler à l’ordre dans l'affaire de la nomination de Trinh Xuân Thanh.

«Le secrétaire général a demandé aux organismes du Parti et de l’État ainsi qu’aux organes exécutif et judiciaire d’enquêter, d’éclaircir les fautes dans la réception et la nomination des cadres du ministère de l’Industrie et du Commerce, et de Trinh Xuân Thanh, ancien vice-président du Comité populaire de la province de Hâu Giang», a-t-il dit.

Concernant la traduction en justice ou non de l’ancien ministre Vu Huy Hoàng, le ministre Mai Tiên Dung a annoncé que les organisations et individus ayant commis des infractions seront punis conformément aux statuts du Parti et aux réglementations de la loi.

L'affaire Formosa au menu

À propos des questions relatives à la compagnie Formosa Hà Tinh, le ministre, président du Bureau gouvernemental Mai Tiên Dung a fait savoir que le gouvernement, le Premier ministre, les ministères et les localités avaient concentré leurs efforts pour régler l’accident environnemental dans 4 provinces du Centre. Les problèmes fondamentaux de cette affaire ont été et continuent d’être radicalement traités.

Le gouvernement a prélevé 3.000 milliards de dôngs des sommes d’indemnisation de Formosa pour aider les populations touchées.
Photo : Phan Quân/VNA/CVN

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a collaboré avec les ministères et services concernés pour élaborer un projet d’indemnisations et d’aides en faveur des pêcheurs afin qu’ils puissent trouver un autre emploi ou continuer d’aller en mer. Il continue d’étudier des politiques d'aides pour les pêcheurs, coopératives et entreprises de pêche.

Épauler les pêcheurs

Le ministère des Finances a collaboré avec la Banque d’État et les services concernés pour proposer des modes de gestion et d’utilisation efficace des indemnisations par la compagnie Formosa Hà Tinh, en étudiant l’élaboration de politiques d’assurance pour les pêcheurs directement touchés.

Après cet incident environnemental, le ministère de l’Industrie et du Commerce doit prendre des mesures pour écouler les produits aquatiques de ces 4 provinces, protéger et maintenir la marque commerciale et le prestige des produits aquatiques du Vietnam sur le marché mondial.

Le gouvernement a prélevé 3.000 milliards de dôngs des sommes d’indemnisation de Formosa pour aider les populations touchées. Cette somme a été distribuée à chaque province, dont Thua Thiên-Huê qui l'a remise aux personnes concernées.

Les ministères des Ressources naturelles et de l’Environnement, de l’Agriculture et du Développement rural ont surveillé de façon continue et permanente la qualité de l’environnement maritime dans les 4 provinces centrales. Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement a annoncé que l’eau de la mer présentait une qualité suffisante pour le tourisme, la population et l’aquiculture.

Tous les échantillons de nuoc mam ne contenaient pas d’arsenic inorganique, c’est pourquoi ils ne menacent pas la santé de l’homme.
Photo : Huy Hai/VNA/CVN

Concernant la conclusion publiée par l’Association pour la standardisation et la protection des consommateurs du Vietnam (Vinastas) sur les échantillons de saumure (nuoc mam) mis en vente sur le marché, selon laquelle 67% d’entre eux contiennent de l’arsenic dépassant le seuil sécuritaire, le ministre Mai Tiên Dung a annoncé que le ministère de la Santé n’avait pas trouvé un seul échantillon non sécuritaire.

En effet, après avoir examiné 247 échantillons de 80 établissements de saumure au Nord, au Centre et au Sud ainsi que sur le marché, le ministère de la Santé a conclu que tous les échantillons ne contenaient pas d’arsenic inorganique, c’est pourquoi ils ne menacent pas la santé de l’homme. On n’y a pas également détecté de métaux lourds comme plomb, cadmium et mercure.

Régler les infractions

Les informations incomplètes extraites d’une enquête de Vinastas sur la saumure, diffusées par quelques médias, ont provoqué la confusion chez les gens. Cela a affecté la confiance mais aussi la fidélité des consommateurs envers le nuoc mam.

Le Premier ministre a demandé au ministère de l’Agriculture et du Développement rural de collaborer avec le ministère de la Santé pour publier des informations officielles, ouvertes, claires et complètes à la population sur la catégorie et la teneur d’arsenic dans la saumure ainsi que d’autres informations nécessaires concernées.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce est chargé de collaborer avec les services compétents pour examiner l’observation des réglementations de la loi dans la publication des informations à la presse de la Vinastas afin de régler les infractions.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.