15/03/2017 16:11
Dans le contexte actuel où les exportations nationales de pangasius vers les ​grands débouchés​ comme les États-Unis et l'UE ont connu une nette chute en 2016, la Chine est considérée comme un marché prometteur.
>>Produits aquatiques : 844 millions de dollars d'exportation en deux mois
>>Pangasius : les exportations pourraient augmenter de 20%

La Chine a importé, en 2016, pour 305 millions de dollars de pangasius vietnamiens. 
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN 

Ces cinq dernières années, les exportations de pangasius ​vietnamien ​en Chine sont ​passées de 24,2% à 88,7%. Rien qu’en 2016, elles ont atteint près de 305 millions de dollars, soit deux fois plus qu'en 2015.

Ces derniers mois, la demande chinoise n’a cessé de croître, notamment ​de pangasius frais. Sur ​cette base, une croissance des exportations de 30% en 2017 sur ce marché est attendue.

Sur l’ensemble de l’année 2016, les exportations nationales de pangasius ont ​dégagé 1,67 milliard de dollars​ pour une croissance de 6,6%.

Les États-Unis sont devenus le ​premier consommateur de pangasius ​vietnamien​ avec 387,4 millions de dollars d'importations en 2016, soit une progression de 22% en un an. Cependant, les importations de pangasius vietnamiens vers ce marché rencontrent de plus en plus d​'obstacles ​en raison de l’application de taxes anti-dumping sur les produits aquatiques vietnamiens. Actuellement, seule​s quatre sociétés vietnamiennes en sont exempt​ées.

L’Union européenne (UE) est le 3e importateur avec 261,1 millions de dollars, soit un ​recul de 8,4%. ​C'est la 3e année consécutive de baisse des exportations nationales de ces produits en UE.

En 2017, la filière du pangasius ​a pour objectif un chiffre d’affaires à l’export de 1,7 milliard de dollars pour une croissance annuelle de 10%. En plus des deux marchés traditionnels ​précités, l’Asie, notamment l’A​SEAN et la Chine, ​sont les marchés cibles de 2017.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.