03/01/2017 12:02
Dans le contexte actuel où les exportations nationales de pangasius vers les premiers débouchés, notamment États-Unis et Union européenne (UE), ont connu une nette chute en valeur en 2016, la Chine est considérée comme un marché prometteur, ses importations de pangasius du Vietnam ayant en effet grimpé de 90% en un an pour atteindre 305 millions de dollars.
>>À la recherche de stratégies de valorisation du label des produits agricoles
>>La Chine pourrait devenir le plus grand importateur du Vietnam en 2017
>>La Chine, 2e importateur de pangasius du Vietnam

Récolte des pangasius à la province de Vinh Long (Sud).
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Ces derniers mois, la demande chinoise n’a cessé de croître, notamment en pangasius frais. Sur la base de cette situation, une croissance des exportations de 30% en 2017 sur ce marché est attendue.

Sur l’ensemble de l’année 2016, les exportations nationales de pangasius ont rapporté au pays 1,67 milliard de dollars, +6,6% par rapport à 2015.

Les États-Unis sont devenus le plus grand consommateur de pangasius du Vietnam en important pour 366 millions de dollars, +16% en un an. L’UE, quant à elle, s’est classée 3e avec 260 millions de dollars, -9%. Il s’agit de la 3e année consécutive de baisse des exportations nationales de ces produits vers l’UE.

En 2017, la filière pangasius vise un chiffre d’affaires à l’exportation de 1,7 milliard de dollars, pour une croissance de 10% par rapport à 2016. En plus des deux marchés traditionnels mentionnés ci-dessus, l’Asie, notamment l’ASEAN et la Chine, constitue un marché cible en 2017.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Hô Chi Minh-Ville, l’une des plus belles villes d’Asie Selon le magazine Condé Nast Traveler, plus de 10 villes en Asie, dont Hô Chi Minh-Ville classée 7e, ont dépassé des destinations célèbres comme New York, Londres et Paris pour entrer dans la liste des plus beaux endroits du monde.